•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Raiders remercient Jack Del Rio et courtisent Jon Gruden

Jack Del Rio

Jack Del Rio

Photo : Getty Images / Tom Szczerbowski

Radio-Canada

L'entraîneur-chef des Raiders d'Oakland, Jack Del Rio, a lui-même confirmé son congédiement après la défaite de son équipe 30 à 10 contre les Chargers de Los Angeles, dimanche, en conclusion de la saison de la NFL.

Del Rio, qui a signé une prolongation de quatre ans en février dernier, a révélé aux journalistes en point de presse que le propriétaire, Mark Davis, venait de l'informer de son congédiement.

La dernière saison a été décevante alors que les attentes étaient élevées au sein de l'organisation des Raiders.

L'émergence du quart Derek Carr, qui a mené l'équipe à une fiche de 12-4 l'an dernier, a laissé croire à un possible retour des Raiders parmi les équipes de pointe de la NFL.

Del Rio n'a pu combler ces espoirs alors que la formation, après avoir remporté ses deux premiers matchs de la saison 2017, n'a jamais pu ensuite se relever d'une séquence de quatre revers.

C'est la perte de Derek Carr, blessé au dos en octobre dernier, qui a provoqué la déroute des Raiders.

Des rumeurs persistantes avancent que Jon Gruden pourrait quitter son poste d'analyste aux matchs de la NFL au réseau ESPN pour prendre les rennes de l'équipe.

Le propriétaire des Raiders serait prêt à lui consentir un contrat de plusieurs saisons à raison d'un salaire annuel de 10 millions de dollars, assorti de parts dans la concession.

Gruden a été l'entraîneur-chef des Raiders de 1998 à 2001.

Il avait ensuite occupé le même poste avec les Buccaneers de Tampa Bay, qu’il avait menés à la conquête du Super Bowl dès son arrivée.

Au cours de sa carrière, il a compilé une fiche de 100 victoires et 85 déaites.

Autre remue-ménage

À Chicago, l'entraîneur-chef des Bears, John Fox, a été relevé de ses fonctions, après avoir vu son équipe terminer au dernier rang de la division Nord de l'Association nationale pour une troisième année d'affilée.

John FoxAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

John Fox

Photo : Getty Images / Icon Sportswire

Fox a compilé une fiche de 14 victoires et 34 défaites avec les Bears depuis son embauche en janvier 2015.

Il avait auparavant aidé les Broncos de Denver à obtenir quatre titres de division consécutifs et une participation au Super Bowl, mais n'a pas réussi à reproduire ce succès avec les Bears.

Chicago n'a pas connu de saison gagnante depuis 2012 et n'a accédé qu'une seule fois aux éliminatoires au cours des 11 dernières années.

L'entraîneur de 62 ans a accumulé 133 victoires et 123 défaites en 16 saisons dans la NFL, soit avec les Bears, les Broncos et les Panthers de la Caroline.

Autre congédiement

À Détroit, les Lions (9-7) ont également remercié leur entraîneur-chef Jim Caldwell, même s'ils ont connu une troisième saison gagnante en quatre ans.

Caldwell avait reçu une prolongation de contrat de plusieurs saisons avant le début de la saison.

Les attentes n'étaient pas particulièrement élevées pour l'équipe cette saison, mais elle a connu un bon début de campagne avec trois victoires en quatre rencontres avant de sombrer dans ses mauvaises habitudes.

En quatre saisons à la barre des Lions, Caldwell a cumulé un dossier de 36-28 et a aussi présenté une fiche de 0-2 en éliminatoires.

Incluant trois saisons avec les Colts d'Indianapolis, Caldwell montre une fiche 62-50 en saison dans la NFL, et de 2-4 en éliminatoires.

L'heure de la retraite

L'entraîneur-chef Bruce Arians a décidé de prendre sa retraite après cinq saisons à la barre des Cardinals de l'Arizona.

L'entraîneur-chef des Cardinals de l'Arizona Bruce Arians Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'entraîneur-chef des Cardinals de l'Arizona Bruce Arians

Photo : Getty Images / Joe Robbins

Âgé de 65 ans et nommé deux fois entraîneur-chef de l'année dans la NFL, Arians, personnage coloré qui possède l'art d'établir de redoutables offensives, a signé 50 victoires au cours de ses cinq campagnes avec les Cardinals.

« Ce fut une aventure extraordinaire, a-t-il dit en conférence de presse lundi où il a parfois été envahi par les émotions. Ce sont des larmes de joie, de paix. Je vais m'ennuyer des joueurs, de sortir du vestiaire pour entendre l'hymne national. »

Arians a indiqué qu'il avait annoncé sa décision aux joueurs dimanche, après une victoire de 26-24 face aux Seahawks de Seattle, et les joueurs ont gardé le secret.

Questionné sur les raisons derrière sa décision, Arians a dit que la famille en est une importante.

Il a raconté que l'été dernier, alors qu'il passait du temps à son chalet en Georgie en compagnie de son épouse, il avait été frappé quand elle lui avait dit que son fils, Jake, célébrait son 40e anniversaire de naissance.

« J'ai réalisé tout le temps perdu », a dit Arians.

Au cours de sa carrière d'entraîneur-chef, il a compilé un dossier de 59-35-1 dans la NFL, incluant son année comme entraîneur-chef intérimaire des Colts d'Indianapolis et les éliminatoires.

Il avait auparavant gagné deux fois le Super Bowl comme adjoint chez les Steelers de Pittsburgh.

Arians a eu des problèmes de santé au cours des dernières années. Il a notamment combattu un cancer du rein, l'an dernier.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports