•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La LCF ouvre la porte à Johnny Manziel

Johnny Manziel
Johnny Manziel Photo: Getty Images / Jared Wickerham
Radio-Canada

La Ligue canadienne de football (LCF) a tendu la main au controversé quart-arrière Johnny Manziel, jeudi. Le commissaire Randy Ambrosie s'est dit enclin à entériner un éventuel pacte liant celui qui porte le surnom de « Johnny Football » à une équipe de son circuit.

Les droits de négociation de Manziel appartiennent aux Tiger-Cats de Hamilton. L'organisation a confirmé au mois de septembre qu’elle avait soumis le joueur autonome à des tests physiques, sans toutefois lui faire part d'une offre de contrat.

Le camp Manziel avait pris la décision d'activer la fenêtre de pourparlers de 10 jours, forçant ainsi la main des Tiger-Cats à prendre une décision à son sujet. La LCF s'est mêlée du dossier, repoussant du coup les négociations.

L'état-major des Tiger-Cats devra soit lui soumettre une proposition d'entente, l'envoyer sous d'autres cieux ou le libérer avant le 7 janvier. Si tel n'est pas le cas, Manziel sera libre de négocier avec l'équipe de son choix.

« La LCF s’est engagée à suivre une rigoureuse démarche afin de déterminer l’admissibilité de Johnny Manziel à jouer dans son circuit. Ce processus s’est fait avec la collaboration de M. Manziel et en toute indépendance avec l’équipe qui détient actuellement ses droits de négociation dans la LCF, les Tiger-Cats, a indiqué la LCF dans un communiqué.

« La démarche incluait un processus d’évaluation continue par un expert indépendant en matière de violence faite aux femmes, une révision par un avocat-conseil et une rencontre en personne entre M. Manziel et le commissaire. M. Manziel a aussi dû respecter une série de conditions imposées par la ligue. »

« Le processus qui a mené à cette décision se poursuit. M. Manziel a été informé qu’il doit continuer de respecter une longue série de conditions afin de conserver son admissibilité. Ces conditions demeurent confidentielles. »

Johnny ManzielJohnny Manziel Photo : Getty Images / Scott Halleran

Manziel n'a jamais été en mesure de transposer sa réussite des Aggies de l'Université du Texas A&M à la NFL. Plusieurs frasques, principalement hors du terrain, lui ont nui lors de son passage avec les Browns de Cleveland. La LCF lui sourira peut-être davantage après une longue pause.

Le quart désormais âgé de 25 ans s'est fait montrer la porte de sortie par les Browns en mars 2016 après seulement deux saisons à Cleveland. Il a lancé son dernier ballon dans la NFL il y a pratiquement deux ans jours pour jour, soit le 27 décembre 2015.

Des problèmes de ponctualité, pour des rencontres d'équipe ou des rendez-vous médicaux, de consommation et de violence ainsi qu'une propension à fêter jusqu'aux petites heures de la nuit ont fait fuir nombre de formations des deux circuits de football professionnels en importance.

Manziel est devenu le premier vainqueur du trophée Heisman, en 2012, en tant que joueur de première année dans la NCAA (freshman). Il a disputé une deuxième campagne au Texas, avant de se déclarer admissible au repêchage de la NFL.

Johnny ManzielJohnny Manziel Photo : Getty Images / Jason Miller

Les Browns l'ont sélectionné au 22e échelon. Ses homologues Teddy Bridgewater (32e), Derek Carr (36e) et Jimmy Garoppolo (62e) ont ensuite entendu leur nom être prononcé par les Vikings du Minnesota, les Raiders d'Oakland et les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Manziel a maintenu un ratio de passes de touché et d'interceptions de 7-7 en 14 matchs, dont 8 départs, dans le circuit Goodell. Il a réussi à atteindre l'objectif dans 147 de ses 258 tentatives de passes (57 %) pour un total de 1675 verges.

L'athlète affichant une grande mobilité a ajouté 259 verges au sol grâce à 46 courses, dont l'une s'est conclue dans la zone payante.

Les Tiger-Cats comptent deux pivots dans leur formation : Zach Collaros et Dane Evans. Jeremiah Masoli et Everett Golson seront vraisemblablement des joueurs autonomes à compter du 13 février.

June Jones, récemment confirmé dans ses fonctions d'entraîneur-chef à Hamilton, a indiqué la semaine dernière que le produit des Aggies pourrait bien être le meilleur joueur de tous les temps à évoluer dans la LCF, ajoutant au passage qu'« il se grefferait très facilement à notre attaque ».

Questionné en août 2016 au sujet d'ouvrir les portes de la LCF à Manziel, Jean-Christophe Beaulieu avait pris le soin de lui formuler une recommandation, question de lui éviter de se casser le nez comme quelques-uns de ses prédécesseurs.

Le seul conseil que je donnerais [à un joueur de la NFL qui s'amène dans la LCF], c'est de prendre ça au sérieux, de ne pas prendre la LCF comme une sous-ligue.

Jean-Christophe Beaulieu, centre-arrière des Alouettes de Montréal

Football

Sports