•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bobeur russe Alexey Voevoda jugé coupable de dopage par le CIO

Aleksander Zubkov (à gauche) et Alexey Voevoda en 2014

Aleksander Zubkov (à gauche) et Alexey Voevoda en 2014

Photo : Getty Images / Streeter Lecka

Radio-Canada

Le Comité international olympique (CIO) a sanctionné lundi le Russe Alexey Voevoda, double champion olympique de bobsleigh (2 et 4) en 2014, sur la base des conclusions de la commission Oswald sur les athlètes impliqués dans le scandale de dopage d'État en Russie.

La Russie avait déjà perdu ces deux titres, parce que les partenaires de Voevoda ont eux aussi été sanctionnés et disqualifiés par le CIO, notamment Aleksandr Zubkov.

Le CIO continue donc à frapper fort contre la Russie après la disqualification annoncée mardi de six joueuses de hockey. L'équipe avait été éliminée en quarts de finale du tournoi olympique remporté par les Canadiennes.

Comme tous les Russes sanctionnés, Voevoda est suspendu à vie de toutes les futures éditions des Jeux olympiques.

Au total, 32 athlètes du pays ont été punis et disqualifiés à ce jour par la commission Oswald.

La commission Oswald a été mise en place par le CIO après les révélations sur un système institutionnel de dopage entre 2011 et 2015. Ce système a été mis au jour par les deux volets du rapport du juriste canadien Richard McLaren, qui avait été mandaté par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Lundi, le CIO a également annoncé avoir classé un troisième dossier concernant un athlète russe, dont il n'a pas donné le nom, estimant que les éléments étaient insuffisants pour établir une infraction aux règles antidopage.

Malgré la suspension de la Russie prononcée par le CIO pour les Jeux d'hiver de 2018, les athlètes russes « propres » seront admis à participer aux couleurs du drapeau olympique.

Un groupe de travail de quatre personnes, présidé par l'ancienne ministre française des Sports Valérie Fourneyron, est chargé d'établir la liste de ces athlètes invités à participer.

Il a été disqualifié des épreuves auxquelles il a participé, et sera non admissible à recevoir une accréditation, à quelque titre que ce soit, pour toutes les éditions des Jeux olympiques suivant les Jeux de 2014.

L'équipe russe est disqualifiée des épreuves masculines de bob biplace et de bob à quatre, et la Fédération internationale doit modifier les résultats des épreuves mentionnées.

La commission disciplinaire du CIO est chargée d'enquêter sur les délits de dopage présumés commis individuellement par des athlètes russes.

Par conséquent, tous les échantillons prélevés sur des athlètes russes ayant participé aux Jeux olympiques de Sotchi, que le CIO avait à sa disposition, ont été analysés de nouveau.

Ces analyses avaient un double objectif : d'une part, réexaminer les échantillons pour prouver qu'il y a eu dopage, et d'autre part, déterminer si les échantillons eux-mêmes ou les flacons ont été manipulés ou falsifiés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Dopage

Sports