ICI Radio-Canada ICI Radio-Canada
RIO 2016
PC/Sean Kilpatrick
Natation

L'or et un record olympique pour Penny Oleksiak

16 ans, Penny Oleksiak a ajouté une médaille d'or et un record olympique à son palmarès, au 100 m libre. L'Américaine Simone Manuel l'a accompagnée sur la plus haute marche du podium.

Les deux nageuses ont arrêté le chrono à 52 s 70/100 et ont pulvérisé le record olympique établi en demi-finales par l'Australienne Cate Campbell.

«Je n’arrive pas à dire ce que ça représente pour moi. C’est tellement incroyable! Si on m’avait dit hier que j’aurais fait ça, je ne l’aurais même pas cru»

Penny Oleksiak

La Suédoise Sarah Sjöström (52,99) s’est retrouvée au 3e rang de cette course effrénée qui s’est jouée dans les derniers mètres.

Après les 50 premiers mètres, Oleksiak était loin derrière, au 7e rang. Elle a entamé sa remontée après le virage, mais n’a coiffé les meneuses que dans les derniers mètres. La détentrice du record du monde, l’Australienne Cate Campbell, a dû se contenter de la 6e place.

«Je savais que j'étais quand même loin au 50 m. Mais honnêtement, pour les derniers 15 m, j'ai baissé la tête et j'ai foncé», a précisé Oleksiak qui était très heureuse de partager sa médaille avec Simone Manuel.

Penny Oleksiak n’a pas réalisé immédiatement après avoir touché le mur qu’elle venait de se tailler une place sur la première marche du podium. De longues secondes se sont écoulées avant qu’elle se retourne et regarde le tableau.

«J’étais juste vraiment fatiguée parce que je venais de donner tout ce que j’avais dans les 15 derniers mètres. J’ai seulement touché le mur et tenté de retrouver mon souffle avant de faire quoi que ce soit», a-t-elle expliqué.

«J’ai d'abord vu le nom de Simone et j’ai tout de suite pensé que j’avais terminé 2e. Ensuite, j’ai vu qu’il était écrit record olympique à côté de nos deux noms. C’est fou! Personne ne termine à égalité aux Olympiques, vraiment, mais c’est génial de l’avoir fait avec elle», a ajouté l’athlète de Toronto.

Après avoir reçu sa médaille, la jeune nageuse est rapidement montée dans les gradins pour saluer ses proches et leur montrer sa récompense dorée.

«Ils m’encouragent tous beaucoup. C’est un sentiment incroyable d’avoir ma famille et mes amis ici»

Penny Oleksiak

Marquer l'histoire à 16 ans

En montant sur le podium pour la quatrième fois à Rio, Oleksiak est devenue l’athlète canadienne la plus médaillée de l’histoire dans les mêmes Jeux olympiques d’été.

«Je viens de l’apprendre, a affirmé la jeune nageuse à propos de son nouveau titre canadien. Je n’en reviens pas d’avoir fait ça. Je ne m’imaginais pas avoir autant de succès à ces Jeux.»

Penny Oleksiak

Plus tôt aux Jeux olympiques, Oleksiak a remporté la médaille d’argent au 100 m papillon et a aidé l’équipe canadienne à gagner deux médailles de bronze aux relais 4 x 100 m libre et 4 x 200 m libre.

La patineuse de vitesse Cindy Klassen est la seule athlète à surpasser Oleksiak dans l'histoire olympique canadienne. À Turin, en 2006, Klassen a gagné une d'or, deux d’argent et deux de bronze.