Voir les épisodes sur ici radio-canada tou.tv

Les personnages

Léon Forest

Noah Parker

Léon est un adolescent avec une déficience visuelle. Originaire d’une petite ville en région et surprotégé par sa mère monoparentale, il a toujours fait l’école à la maison. Léon ne cherche pas les traitements de faveur; il est en constante quête d’émancipation et veut juste être un ado comme les autres. Après la mort soudaine de sa mère, Léon doit déménager à Montréal chez Francis, son père qu’il ne connaît pas et qui a refait sa vie avec une autre femme. Il réalisera enfin son rêve d’aller étudier dans une véritable école. Son arrivée dans la famille ne bouleversera pas que lui mais chacun des membres du clan Fournier-Espinoza.

Florence Parsah

Amaryllis Tremblay

Florence, autre camarade de classe de Léon, est atteinte de fibrose kystique. Bien que menue, elle est active et déplace beaucoup d’air. Elle mord férocement dans la vie. Un jour, au détour d’un corridor de l’école, elle entre en collision avec Léon. Dès lors, une amitié se lie. Florence pousse Léon à sortir de sa zone de confort. Elle le tirera dans des lieux nouveaux et sera toujours là pour lui décrire tout ce qu’il manque.

Francis Fournier

Alexandre Goyette

Francis, un grand sensible, est le père biologique de Léon. C’est un photographe travailleur autonome dont les contrats sont rares depuis qu’il a fondé sa famille. Il travaille souvent de la maison. Il correspond à l’image de l’homme au foyer dévoué. C’est surtout lui qui s’occupe d’aller chercher les enfants, qui prépare les lunchs, qui accompagne le plus vieux à ses matchs de soccer, qui aide pour les devoirs. Il a le tour avec ses enfants, mais un peu moins avec Léon, qu’il connaît peu.

Julietta Espinoza

Francesca Bárcenas

Julietta, énergique et ambitieuse, possède une boutique de maillots de bain. La femme d’affaires originaire du Mexique est la conjointe de Francis et mère de Ricardo, Bélinda, Humberto et Lola. Il y a bientôt 20 ans, elle a été sacrée Miss Guadalajara et ne perd d’ailleurs jamais l’occasion de le rappeler à tout le monde. Pour elle, les apparences importent beaucoup. Elle passe de la joie à la colère rapidement, mais est une mère aimante.

Bélinda Fournier-Espinoza

Evelyne Laferrière

Bélinda est une ado bien en chair dont le culte de l’apparence régit beaucoup la vie. Elle est la fille de Julietta et Francis; elle est donc la demi-soeur de Léon. Elle cherche constamment l’approbation de sa mère, Julietta, qui préférerait que sa fille soit coulée dans le même moule qu’elle. Bélinda est unique et s’en rendra compte rapidement.

Ricardo Espinoza

Anthony Therrien

Adolescent beau et égocentrique, Ricardo est un joueur de soccer de grand talent. Il est le fils de Julietta, né d’une précédente union, et n’a pas connu son père. Léon et Ricardo n’ont donc pas de lien biologique, mais ont ce point en commun : un père absent. Pour Ricardo, la performance est une priorité. Il se sent menacé par l’arrivée de Léon dans sa famille et ne se gêne pas pour lui faire comprendre qu’il n’est pas le bienvenu.

Doris Boulerice

Léanne Désilets

Tout ce que fait Doris Boulerice, la camarade de classe de Léon, elle le fait pour obtenir un jour la médaille du Gouverneur général. D’ici là, elle compte tout rafler chaque année au gala méritas de l’école. Doris est à l’image de l’alliage de son prénom et son patronyme : désagréable à l’oreille. Elle est une première de classe arriviste, mais avec plein de bonnes intentions. Elle s’avère une élève trop motivée à toujours aider Léon, sans se rendre compte qu’il a besoin d’espace. Au cours de la saison, elle se liera d’amitié avec Bélinda et se rapprochera de Ricardo.

Humberto Fournier-Espinoza

Estéban Wurtele

Au sein de la famille Fournier-Espinoza, c’est Humberto qui passe le plus inaperçu de prime abord. Il est silencieux et discret, en plein questionnement sur son identité. Il s’avère le véritable allié de Léon dans la famille. Humberto a de difficulté à l’école primaire, mais sera aidé par son nouveau demi-frère.

Marianne Forest

Catherine Trudeau

Marianne, la mère de Léon, l’a élevé seule, presque en autarcie. C’est une couturière et correctrice d’épreuves/réviseure qui gagne sa vie avec de petits contrats. C’est une bienveillante éreintante. Elle a fait des choix discutables pour élever son fils dans leur bulle. C’est elle qui lui fait l’école à la maison et qui gère et chapeaute ses relations d’amitié. Elle est surprotectrice, mais profondément aimante.

Bernard Forest

Denis Houle

Bernard est le grand-père de Léon et le père de Marianne. Depuis la mort de sa femme il y a quelques années, Bernard s’est beaucoup rapproché de sa fille et de son petit-fils. Il habite tout près d’eux, à St-Isidore. Sa relation avec Léon est très chère à ses yeux. Il demeure son confident et son point d’ancrage, quand tout flanche pour Léon.