•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Image : Pierre Lalonde au micro, invitant du doigt le public qu'il fixe d'un regard langoureux.

Il y a cinq ans nous quittait le chanteur et animateur Pierre Lalonde. Des photos tirées de notre collection d’archives nous rappellent le charme et la désinvolture de cette icône médiatique.

TEXTE : ÉLODIE GAGNÉ | RECHERCHE D'ARCHIVES : SYLVIE COURNOYER | PHOTOS : ANDRÉ LE COZ, FRANCIS J. MENTEN, JEAN-PIERRE KARSENTY

Image : Dans le hall d'une salle, l'animateur Pierre Lalonde se retrouve au milieu de son public et signe des autographes.

6 janvier 1965

Pierre Lalonde est déjà l’idole des jeunes lorsqu’il se joint à l’équipe de l’émission Jeunesse oblige en 1965.

Sa chanson C’est le temps des vacances lui a valu le prix Découverte de l’année lors du Gala des artistes de 1963.

Le chanteur a du flair et est aussi à l’aise sur la scène que devant la caméra.

Ses admirateurs assistent à l’émission enregistrée au studio de Saint-Laurent autant pour le voir que pour découvrir ses invités.

Image : Dans une salle, la chanteuse Michèle Richard se tient à côté de l'animateur Pierre Lalonde qui parle au public. Celui-ci applaudit.

5 janvier 1965

Chaque samedi, de 19 h à 20 h, Pierre Lalonde anime ainsi le volet variétés de l’émission Jeunesse oblige à la télévision de Radio-Canada.

En plus de bien représenter toute la fraîcheur et la joie de vivre du mouvement yéyé, Pierre Lalonde, 24 ans, est la gentillesse incarnée.

C’est tout en délicatesse qu’il présente sa première invitée à l’émission, Michèle Richard, qu’il va aussi accompagner en chanson.

La chanteuse s’apprête-t-elle à lancer sa chanson Ça va je t’aime ou se préparent-ils plutôt à interpréter ensemble Que reste-t-il de nos amours?

Image : Pierre Lalonde en action sur un cheval d'arçons.

5 janvier 1965

Pierre Lalonde saute d’une station de télévision à l’autre comme il saute au cheval-d’arçons!

De l’émission Jeunesse d’aujourd’hui sur les ondes de Télé-Métropole, il passe l’espace d’un an à Jeunesse oblige, diffusée à la télévision de Radio-Canada.

Un engagement qui lui permet de rejoindre les jeunes à travers toute la province, et même d’un bout à l’autre du Canada, explique l’animateur-chanteur en 1965.

Durant la même période, il anime également sur le réseau anglais l’émission de variétés Music Hop.

Image : Dans un studio de télévision, le chanteur Pierre Lalonde, debout sur la scène, dansant devant un décor éclaté.

18 juillet 1967

Pierre Lalonde maîtrise parfaitement l’anglais grâce à ses années d’études passées à Long Island aux États-Unis à la fin des années 50.

C’est aussi ce qui lui vaut son léger accent et ses airs de crooner américain.

En 1967, en parallèle à sa carrière de chanteur au Québec, il tente même une percée au pays de l’Oncle Sam.

Son émission, The Peter Martin Show, est diffusée chaque semaine à l’antenne de la chaîne new-yorkaise WPIX.

Image : Pierre Lalonde chantant sur la scène du théâtre Port-Royal, à la Place des Arts.

11 juin 1972

Pierre Lalonde parvient toujours à être dans le vent, comme l’une de ses plus fameuses chansons.

En 1972, il ose le cheveu un peu plus long et la chemise échancrée, mais conserve le pantalon droit et bien repassé!

Sur la scène du théâtre Port-Royal de la Place des Arts, il participe au spectacle à grand déploiement Faites vos jeux... olympiques diffusé dans le cadre des Beaux dimanches.

Youppi! est le titre qu’il interprète, tiré de l’album de compositions originales Inouik qu’il a réalisé avec Stéphane Venne.

Image : Pierre Lalonde embrasse Lise Payette sur la joue en recevant son prix. Jacques Fauteux pose la main sur son dos.

15 février 1974

Élu Monsieur Télévision en 1970, Pierre Lalonde remporte en 1974 le Concours du plus bel homme du Canada organisé dans le cadre de l’émission Appelez-moi Lise.

Pour cette édition gala de l’émission, l’animatrice Lise Payette porte une création du costumier Yvon Duhaime.

Élégant avec son nœud papillon, son coanimateur Jacques Fauteux n’a pas défilé parmi les finalistes, contrairement aux années précédentes.

Les concurrents de Pierre Lalonde se nomment plutôt Pierre Nadeau, Jean Duceppe, Peter Duncan et Jacques Boulanger.

Image : Pierre Lalonde, bras croisés, attendant au micro.

15 février 1974

Le populaire Pierre Lalonde, lui, affiche toujours un air décontracté, petit sourire en coin et regard de tombeur.

Porte-t-il la même ceinture à boucle ronde surdimensionnée que lors de son passage aux Beaux dimanches en 1972?

Les yeux fixés sur les coanimateurs d’Appelez-moi Lise, il semble étudier leur travail.

Bientôt, il prend lui aussi la barre de jeux-questionnaires et de talk-show : Pierre, Jean jasent sur les ondes de Télé-Métropole, The Mad Dash et Pierre Lalonde Show sur CTV, Action réaction à Télévision Quatre-Saisons.

Image : Les chanteurs Donald Lautrec et Pierre Lalonde en performance.

Juin 1980

Au début des années 80, Pierre Lalonde revient sur scène avec le spectacle souvenir Les 3 L qu’il promène à travers le Québec avec ses deux bons amis crooners.

Cuir et éclair à paillettes pour Donald Lautrec, veste de jeans pour Pierre Lalonde, ne manque plus que Michel Louvain pour compléter la photo avec style.

Boogaloo Baby est la chanson qu’ils interprètent ensemble dans le cadre de la variété Faut voir ça.

Image : Le chanteur Pierre Lalonde en performance, accompagné d'un orchestre.

11 juin 1986

Toujours aussi dynamique, Pierre Lalonde souligne sa quarantaine en arborant une chevelure argentée. Et aux dires de ses admiratrices, cela le rend plus séduisant que jamais.

Le décor en carton-pâte a peut-être moins bien vieilli que lui. N’empêche, il arrive à en mettre plein la vue aux 1000 personnes rassemblées au studio 42 dans le cadre de l’émission Faut voir ça.

Pierre Lalonde est un artiste polyvalent. Il ne se limite pas à un genre, à un style. Au cours de l’émission qui le célèbre, on le voit chanter aussi bien des bossas-novas que des mélodies romantiques ou des airs plus actuels.

Image : Le chanteur Pierre Lalonde en performance. Parmi les spectateurs, ses parents : Jean Lalonde et Marie-Paule Bolduc.

11 juin 1986

Aussi présents comme spectateurs au bal en blanc de l’émission, ses parents Marie-Paule Bolduc et Jean Lalonde.

Surnommé le Don Juan de la chanson, Jean Lalonde a lui-même été chanteur de charme au temps de la guerre. Le fils a hérité du talent du père devenu un animateur bien connu à la radio…

À leur retour au Québec, sa mère Marie-Paule Bolduc lui aurait pour sa part suggéré d’enregistrer la chanson Louise. Pierre Lalonde vendra 260 000 exemplaires de ce titre d’abord popularisé par Maurice Chevalier dans les années 20.

À l’époque, on chantait les prénoms féminins pour vendre beaucoup de disques, s’amusait à raconter Pierre Lalonde. Et particulièrement à celles qui portaient le prénom de la chanson.

Image : Pierre Lalonde assis à son pupitre d'animateur, tenant son carton au bout de son bras.

11 septembre 1986

De 1986 à 1990, Pierre Lalonde anime Star d’un soir à l’antenne de Radio-Canada.

À la barre de ce talk-show, il interviewe autant des grands noms de la chanson et de la politique que des inconnus qui n'ont aucune expérience de la télé.

Loin de ses cartons, il parvient à mettre ces gens à l’aise avec la chaleur et la bienveillance qui ont fait sa renommée.

Autour de Pierre Lalonde, tous peuvent briller.

Image : Dans un studio de télévision, le chanteur Pierre Lalonde, debout, les bras croisés, sur la scène.

18 juillet 1967

Porte-voix de toute une génération, le chanteur et animateur aura partagé ses quarante ans de carrière entre la scène, le disque et le petit écran.

Le 29 mars 2011 marque la dernière apparition publique de Pierre Lalonde, où il reçoit la Médaille de l'Assemblée nationale.

En 2010, atteint de la maladie de Parkinson, il avait annoncé sa retraite du monde des médias.

Pierre Lalonde s’est éteint le 21 juin 2016, au premier jour de l’été, nous laissant ainsi en mémoire le plus célèbre de ses refrains.

Partager la page