•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Image :  La place est déserte en face de la basilique Notre-Dame à Montréal.

Le premier ministre François Legault a annoncé vouloir mettre « le Québec sur pause » pour prévenir la propagation de la COVID-19. Dans la métropole québécoise, l'activité économique à l'arrêt se fait sentir dans les rues et les places publiques habituellement très fréquentées.

Photos : Ivanoh Demers Texte : Jean-Philippe Guilbault

Image : Une seule personne marche sur la rue Sainte-Catherine au centre-ville de Montréal en pleine journée.

Habituellement bondée, la rue Sainte-Catherine, près de l'avenue McGill Collège, était déserte puisque de nombreux commerces ont été obligés de fermer leurs portes pour trois semaines.

Image : Des jouets pour enfants et une aire de jeux fermée dans un parc.

La Ville de Montréal a également fermé tous les parcs pour éviter les rassemblements d'enfants qui ne peuvent plus aller à l'école en raison de la pandémie.

Image : Une cour d'école vide.

Depuis le 13 mars, les écoles du Québec sont fermées et elles le demeureront jusqu'au 1er mai afin d'éviter la propagation du nouveau coronavirus.

Image : Un seul homme marche devant le palais de justice de Montréal en pleine journée.

En raison de la fermeture des services non essentiels, l'activité au centre-ville de Montréal a considérablement diminué, notamment au palais de justice. De nombreuses causes seront entendues plus tard.

Image : Un seul homme marche devant l'entrée du Marché Bonsecours dans le Vieux-Montréal en pleine journée.

Une scène similaire devant le Marché Bonsecours, bâtiment emblématique du Vieux-Montréal. En consultant le site Internet, l'horaire des prochaines semaines s'annonçait bien rempli à cet endroit avant que la COVID-19 ne s'installe à Montréal.

Image : Des pompes à essence.

Et malgré un prix de l'essence inhabituellement bas, peu d'automobilistes se précipitent aux stations-service. Les déplacements étant limités, il y a peu de clients qui peuvent en profiter.

Image : La rue Saint-Joseph vide en pleine journée à Montréal.

Les travailleurs devant rester à la maison, les rues de la métropole sont pratiquement toutes vides.

Image : Un stationnement vide près d'un magasin IKEA.

Les commerces de grande surface, pour la plupart fermés, sont également déserts.

Image : Une voiture seule dans un grand espace de stationnement.

Un dernier voyageur qui tarde à venir chercher sa voiture dans un des stationnements de l'aéroport de Montréal. Les vols notamment vers l'international sont pour la forte majorité annulés.

Image : L’Oratoire Saint-Joseph à Montréal, est fermé, on voit l'entrée du stationnement sur lequel est collée une affiche qui le mentionne.

L'oratoire Saint-Joseph, un des lieux les plus visités de Montréal, ne reçoit plus ses fidèles. Les lieux de culte ne pourront plus être fréquentés tant que le gouvernement du Québec ne l'aura pas autorisé.

Image : Un homme seul sur son balcon.

À l'instar des habitants de bien des pays, les Montréalais sont invités pour les prochaines semaines à rester à la maison et à éviter les déplacements non essentiels.

Partager la page