•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Image : L'estrade en préparation pour le débat des chefs 2019.

Revivez certains moments de la campagne électorale fédérale à travers la lentille de notre photographe, qui est allé à la rencontre des chefs de partis au Québec.

Photos : Ivanoh Demers Texte : Jean-Philippe Guilbault

Image : Justin Trudeau en campagne électorale à Longueuil.

La campagne a été lancée le 11 septembre par le premier ministre sortant, Justin Trudeau, celui-ci espérant convaincre les Canadiens de lui confier un deuxième mandat. On le voit ici deux jours plus tard, descendant de son autobus de campagne devant une centaine de partisans, à Longueuil.

Image : Elizabeth May en campagne électorale à Radio-Canada.

La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, était de passage dans les locaux montréalais de Radio-Canada, le 26 septembre, pour une entrevue à l'émission Midi info, sur les ondes d'ICI Première. Elle a tenté de positionner le Parti vert comme la meilleure option politique pour faire face à la crise climatique.

Image : Jagmeet Singh en campagne électorale à Longueuil.

Pour sa part, le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, vu ici le 16 septembre à Longueuil, a voulu se présenter comme la véritable option progressiste au Parti libéral et au Parti conservateur.

Image : Andrew Scheer en campagne électorale à Saint-Hyacinthe.

Le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, qui monte ici dans son autobus de campagne après un événement dans un café de Saint-Hyacinthe, le 19 septembre, a cherché à réaliser des gains au Québec pour se hisser au pouvoir à la place de Justin Trudeau.

Image : Yves-François Blanchet en entrevue à Radio-Canada.

Le Bloc québécois et son chef, Yves-François Blanchet, ont également cherché à s'imposer partout dans la province. M. Blanchet était sur le plateau du Téléjournal avec Céline Galipeau, le 3 octobre.

Image : Maxime Bernier dans les studios de Radio-Canada.

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a voulu faire connaître sa nouvelle formation politique dans tout le pays, tout en tentant de conserver son siège de député de Beauce. Il était l'invité de Midi info, le 20 septembre.

Image : Justin Trudeau s'entraîne à la boxe avant un débat des chefs.

Quelques heures avant le premier débat télévisé en français, organisé par TVA, le 2 octobre, Justin Trudeau s'est livré à quelques échanges de coups avec son entraîneur de boxe, Ali Nestor, dans un gymnase de Montréal.

Image : Elizabeth May et Pierre Nantel à la station de métro Longueuil.

Elizabeth May s'est embourbée en début de campagne dans un argumentaire sémantique en qualifiant son candidat dans Longueuil–Saint-Hubert, Pierre Nantel, de souverainiste plutôt que de séparatiste, croyant les deux options différentes. M. Nantel avait invité les Québécois, lors d'une entrevue pour QUB radio, à « se séparer au plus vite ». On les voit ici tous les deux qui discutent avec les bénévoles d'une clinique de don de sang, à la station de métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke, le 9 octobre.

Image : Jagmeet Singh avec Alexandre Boulerice (gauche) et Nima Machouf (droite) au Complexe Desjardins de Montréal.

De passage au Complexe Desjardins, à Montréal, au lendemain du dernier débat des chefs de la campagne, le 11 octobre, Jagmeet Singh a multiplié pendant une bonne heure les prises d'égoportraits avec des électeurs, en compagnie des candidats du NPD Alexandre Boulerice et Nimâ Machouf.

Image : L'autobus de campagne du Bloc québécois devant une ferme à St-Bernard-de-Lacolle.

Le Bloc québécois a connu une montée dans les intentions de vote, s'attirant les attaques des autres chefs lors de leur dernier débat. « Voter pour le Bloc, ce n’est pas voter pour les libéraux ou pour les conservateurs; c’est voter pour le Québec », a déclaré Yves-François Blanchet. Le slogan du Bloc, « Le Québec, c'est nous », était bien en évidence sur son autobus de campagne, vu ici le 23 septembre à Saint-Bernard-de-Lacolle, près de la frontière américaine.

Image : Andrew Scheer lors d'un rassemblement partisan à Saint-Hyacinthe.

Au coude-à-coude avec les libéraux dans les intentions de vote, les conservateurs ont répété leur promesse de rétablir l'équilibre budgétaire d'ici cinq ans. Le Parti conservateur a été la dernière des grandes formations à présenter son cadre financier, dans lequel il a détaillé les compressions budgétaires et les nouvelles sources de revenus qu'il a prévues. On voit ici Andrew Scheer à Saint-Hyacinthe, le 19 septembre.

Image : Maxime Bernier dans les studios de Radio-Canada.

Maxime Bernier, qui a accordé une entrevue à Midi info le 20 septembre, s'est défendu d'être climatosceptique. « Lorsque MM. Trudeau et Scheer parlent de changements climatiques, tous ces politiciens disent qu'ils vont s'assurer de respecter l'accord de Paris et atteindre ses cibles », a-t-il souligné. Or, selon lui, c'est une promesse « impossible » à respecter.

Image : Vue du parlement du Canada, à Ottawa.

L'issue du scrutin sera connue le 21 octobre prochain. Ici : la colline du Parlement, à Ottawa, vue le 9 octobre du Musée canadien de l'histoire, à Gatineau, où ont eu lieu deux grands débats opposant les chefs des six principaux partis fédéraux.

Partager la page