•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Image : Une femme et un homme portant des masques formés de vulves trempent un pinceau dans un pot de peinture blanche.

Changer le monde, une vulve à la fois

Si vous pensez avoir croisé des vulves en trois dimensions collées sur des poteaux électriques de la ville, vous n'avez peut-être pas halluciné. C'est le travail du duo d'artistes Vulvette Underground qui passe par tous les moyens pour briser les tabous sur cet organe féminin.

Si vous pensez avoir croisé des vulves en trois dimensions collées sur des poteaux électriques de la ville, vous n'avez peut-être pas halluciné. C'est le travail du duo d'artistes Vulvette Underground qui passe par tous les moyens pour briser les tabous sur cet organe féminin.

Textes et photos par Stéphanie Dupuis

Image : Une femme habillée de noir et portant un masque formé de vulves blanches met déchire du carton dans un pot de yogourt.

Un soir, j’étais dans le studio de moulage à l’université et j’ai eu l’idée de mouler ma propre vulve. Je l’ai fait sans comprendre vraiment pourquoi je le faisais. C’était comme une pulsion intuitive.

Valérie, membre de Vulvette Underground
Image : Les mains d'une femme appuient avec force sur un moule.

Elle a ensuite rempli son moule d’une solution à base de carton recyclé, puis s’est fabriqué un masque de performance, qu’elle a nommé « masquavulve ». Le personnage Vulvérie est ainsi né devant ses camarades de classe dans un cours à l’université. C’étaient les balbutiements d’une aventure artistique qui a débuté il y a maintenant un peu plus d’un an.

Image : Un homme et une femme portant tous les deux des masques formés de vulves sablent une petite vulve dans une cuisine.

Associée maintenant à Gaétan, devenu lui aussi un personnage, Gaétanavulve, elle crée toutes sortes d’œuvres mettant en valeur cet organe. Mais leurs pièces maîtresses, ce sont les vulves qu’ils collent clandestinement un peu partout dans l’espace public.

Image : Plan rapproché montrant les mains d'une femme en train de peindre une petite vulve.

Le duo, dont le nom est inspiré du groupe rock The Velvet Underground produit par le regretté Andy Warhol, souhaite mettre un frein au sentiment d’interdit qui entoure l’organe. Ils sont sidérés de constater que, encore aujourd’hui, les mots « vagin » et « vulve » sont confondus.

Image : Plan rapproché sur deux moulages de vulve sur un comptoir de cuisine.

La vulve est la région du corps de la femme qui est encore la plus tabou [...] C’est une invitation aux femmes à reprendre leur pouvoir sur leur image et leur sexualité.

Vulvette Underground
Image : Une vulve verte et une vulve rose collées sur un poteau de ville devant une murale.

C’est pourquoi coller des vulves dans l’espace public allait de soi pour eux : « La rue est une place pour dire notre façon de penser sans être censurés », croit Gaétanavulve.

La censure est d’ailleurs quelque chose que craignent les membres des Vulvettes Underground. Mais jusqu’ici, ils ne s’y sont pas heurtés. Seulement quelques avertissements leur ont été transmis sur Instagram. « Probablement des internautes qui ont signalé nos publications », croit Gaétanavulve. Pour ce qui est de l’espace public, si certaines vulves semblent avoir été retirées, l’histoire ne dit pas si c’était pour les garder.

Image : Un masque formé de petites vulves blanches attachées ensemble perché sur un support.

Dès le départ, lorsque le masquavulve a été présenté à l’université, ça ne faisait pas l’unanimité. « La réaction a été forte. La moitié des filles ont réagi négativement, et l’autre trouvait ça important. Des gars me disaient : “ C’est intéressant ce que tu fais. ” »

Gaétanavulve s’est quant à lui laissé surprendre par la réaction de ses proches : « Les personnes que je croyais plus ouvertes d’esprit n’étaient pas friandes à cette idée, tandis que mes amis plus conservateurs, eux, y voyaient du génie. »

Image : Plan en plongé montrant un homme et une femme portant des masques formés de vulves peignent une vulve dans une cuisine.

Certains reprochent aussi au groupe de ne pas être composé uniquement de femmes. C’est pourtant une association qui s’est faite tout naturellement. Ils font tous les deux partie de la même famille et sont aussi des complices artistiques de longue date.

C’est important que les hommes et les femmes se lèvent pour les femmes.

Vulvérie
Image : Un homme colle deux vulves sur un poteau et une femme portant un masque de vulves blanc est accotée sur un arbre.

Avec le mouvement #MoiAussi et la création du Festivulve l’an dernier, leur démarche s’inscrit aussi dans l’actualité. Et s’il y a un événement qui a été déterminant pour Vulvette Underground, c’est bien ce festival, auquel ils participeront également cette année­.

C’était un signe. On s’est dit qu’ils avaient pratiquement créé un festival juste pour nous, dit Vulvérie, qui a encore du mal à croire à une telle coïncidence.

Image : Des sculptures, des boucles d'oreille et des peintures mettant en valeur la vulve.

Depuis, le duo déborde de créativité. Ils ont fabriqué des mobiles et des boucles d’oreilles avec l’organe. Les artistes ont aussi l’ambition de mouler de nouveaux modèles de vulves par souci de diversité. Le duo les photographie partout et les publie sur Instagram. On les voit devant les bâtiments typiques de Montréal, ou encore à l’international.

Il faut détabouiser ça pas juste ici, mais partout!

Vulvérie
Image : Une femme portant une masque formé de vulves est accotée sur un arbre par une journée ensoleillée à Montréal.

On veut que, plus tard, Vulvette Underground soit reconnu comme des pionniers dans la démocratisation de l’image de la vulve dans le monde.

Vulvette Underground
Image : Illustration graphique du bas du corps d'une femme et de ses parties génitales, le tout sur un fond vert pomme. La vulve représente la partie extérieure et le vagin, le canal intérieur.
  • La vulve est l'ensemble des organes génitaux externes de la femme. Elle comprend essentiellement les grandes et les petites lèvres, le clitoris et le méat urinaire.
  • Le vagin est le conduit musculaire qui s'étend de l'utérus à la vulve chez la femme. Il constitue l'organe de la copulation.
Le Petit Robert

Partager la page