On dénombre 11 nations autochtones au Québec, totalisant plus de 101 000 membres. La population autochtone est nettement plus jeune que la moyenne québécoise et elle connaît une croissance démographique rapide. Environ 60 % des Amérindiens et des Inuits vivent dans l’une ou l’autre des 55 communautés réparties sur le territoire québécois. Connaissez-vous bien les communautés autochtones près de chez vous?

Abénaquis

On dénombre plus de 2700 Abénaquis au Québec, mais seulement 419 vivent dans les communautés d’Odanak et Wôlinak situées sur la rive sud du Saint-Laurent, près de Trois-Rivières.

Algonquins

Sept des neuf communautés algonquines du Québec sont situées en Abitibi-Témiscamingue. Les deux autres se trouvent en Outaouais, dont la plus populeuse, Kitigan Zibi, qui compte plus de 1500 résidents. Un peu plus de la moitié des 11 200 Algonquins inscrits vit dans les communautés.

Atikamekw

Quelque 6000 Atikamekw vivent dans les communautés de Manawan, au nord de Lanaudière, ainsi qu’Obedjiwan et Wemotaci, en Haute-Mauricie. Environ 1400 autres Atikamekw inscrits n’habitent pas au sein de ces communautés.

Cris

Avec environ 18 000 membres inscrits, les Cris sont la deuxième nation la plus populeuse au Québec, après les Mohawks. Les neuf communautés sont établies sur un vaste territoire s’étendant de Chibougamau aux rives de la baie James. Plus de 87 % des Cris inscrits résident dans ces communautés. La Nation crie d'Oujé-Bougoumou est la plus récente à avoir été reconnue par le ministère des Affaires autochtones et du Déveoppement du Nord Canada, en octobre 2011.

Huron-wendats

La communauté de Wendake, en banlieue de la ville de Québec, est le seul territoire Huron-Wendat de la province. Les quelque 1500 Hurons-Wendats qui habitent cette communauté parlent français. Plus de 2400 Hurons-Wendats inscrits habitent à l’extérieur de la réserve.

Inuits

Plus de 11 000 Inuits vivent dans 14 villages répartis le long du littoral de la baie d’Hudson, du détroit d’Hudson et de la baie d’Ungava. La plus importante communauté est Kuujjuaq, qui accueille plus de 1700 Inuits. Les Inuits sont un peuple autochtone, mais ils ne font pas partie des Première Nations.

Innus (Montagnais)

Avec plus de 19 700 membres, la nation innue est la troisième nation la plus populeuse du Québec. Sept des neuf communautés innues sont réparties le long de la côte nord du Saint-Laurent, entre Les Escoumins et Saint-Augustin. Les autres communautés sont situées près de Schefferville et de Roberval.

Malécites

Ce n’est qu’en 1989 que les Malécites de Viger ont été reconnus comme nation par le Gouvernement du Québec. La communauté est officiellement située près de Cacouna, au Bas-Saint-Laurent, mais ses 1160 membres sont répartis sur tout le territoire québécois.

Micmacs

La nation micmaque regroupe plus de 6000 membres, mais moins de la moitié des Micmacs inscrits vivent dans les limites des trois communautés situées en Gaspésie. La plus importante réserve est Listiguj, qui accueille environ 2050 résidents. La bande de Gespeg n’a pas de territoire de réserve et ses membres vivent principalement à Gaspé et Montréal.

Mohawks

La nation Mohawk est la plus populeuse au Québec, avec plus de 18 000 membres vivant dans ses trois communautés. La réserve de Kahnawake, au sud de Montréal, est la plus importante avec plus de 7700 Mohawks résidents. Environ 5500 Mohawks vivent sur la portion québécoise de la réserve d’Akwasasne, qui chevauche aussi les frontières de l’Ontario et de l’État de New York.

Naskapis

La seule communauté naskapie au Québec se trouve à proximité de Sherfferville. La population a chuté de façon importante ces dernières années, passant de 843 résidents en 2010, à 660 en 2015.