Accueil > Nouvelles
































Ottawa accueille une conférence mondiale sur l'ordination des femmes
Mise à jour le dimanche 24 juillet 2005, 14 h 05 .


Marie Bouclin, coordonnatrice de Women's Ordination Worldwide (archives)
Environ 450 femmes de toutes les confessions religieuses participent ce week-end à l'Université Carleton à la deuxième Conférence mondiale sur l'ordination des femmes.

Lundi prochain, sur les eaux du lac Ontario près de Kingston, deux évêques ordonneront à la prêtrise neuf femmes. Toutefois, l'Église catholique condamne ces cérémonies, affirmant que ces femmes ne sont pas des prêtres, mais plutôt des renégates.

Lors de la première conférence tenue en Europe, près du Danube, sept femmes avaient aussi été ordonnées prêtres. Le pape Benoît XVI, qui était alors Cardinal Ratzinger, les avait excommuniées.

Marie Bouclin, ancienne religieuse et coordonnatrice du Women's Ordination Worldwide qui défend l'ordination des femmes, souligne que l'Église doit s'ouvrir aux femmes, en raison de leurs nombreuses contributions : « Ce n'est pas dire que la compassion des hommes n'est pas valable. C'est dire qu'il y a toute une richesse de travail, de services, de compassion, d'aide aux pauvres, par exemple, que les femmes veulent offrir par le biais des ministères. »

Mme Bouclin soutient que l'Église doit se transformer : « Puis, maintenant, au lieu de juste dire : “Bien on va être ordonnées dans le sacerdoce tel qu'il est dans l'Église catholique”, on propose une radicale transformation, je dirais un renouvellement. »

Extrait vidéoMartin Gauthier décrit le combat de ces femmes.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.