Radio-Canada
La montagne sous un nouveau jour
Mise à jour le samedi 15 novembre 2008, 10 h 25 .
.
parc du Mont-Royal

Le gouvernement Charest et la Ville de Montréal ont donné le feu vert au projet d'aménagement d'un nouveau sentier de 10 km qui ceinturera le mont Royal, ce qui rendra la montagne plus accessible aux cyclistes et aux piétons.

« Il s'agit d'une ouverture sans précédent sur les quartiers avoisinants, une contribution concrète au désenclavement de la montagne, si chère à la population montréalaise », a affirmé vendredi la mairesse de l'arrondissement du Plateau Mont-Royal, Helen Fotopulos.

Le ministre du Développement économique et du Tourisme, Raymond Bachand, est fier de voir le nouveau tracé se réaliser. « Les Montréalais pourront s'approprier différemment leur montagne, dans un esprit de protection et de mise en valeur du mont Royal, un des joyaux de notre métropole », a quant à lui déclaré M. Bachand.

Les coûts du projet de 7,5 millions de dollars, qui a reçu l'aval des citoyens lors d'une consultation publique cet été, seront partagés à parts égales par le gouvernement provincial et la Ville.

Déjà en 2007

Le premier tronçon de ce projet a été effectué en 2007 et visait à prolonger le chemin Olmsted vers le carrefour Parc-des Pins.

Les tronçons 2 et 3, dont les travaux ont commencé cet automne, relieront le chemin Olmsted, près du lac des Castors, au chemin Remembrance, pour ensuite rejoindre les abords du cimetière Notre-Dame-des-Neiges jusqu'à la rue Decelles.

Les tronçons 4, 5 et 6 suivront en 2010 et traverseront tour à tour les propriétés de l'Université de Montréal, le bois Saint-Jean-Baptiste appartenant au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, et par la suite le parc du Mont-Royal.

Bancs, corbeilles, supports à vélo et fontaines à boire seront installés tout au long du nouveau sentier.

Le nouveau parcours sera surveillé par des patrouilleurs.

L'ensemble des travaux devrait prendre fin en 2011.



Extrait vidéoLe reportage de Denis-Martin Chabot