Radio-Canada
Les trois quarts des travaux réalisés
Mise à jour le dimanche 26 août 2007, 14 h 07 .
.
Poutres installées sous la dalle de béton fragilisée

La Ville de Montréal a tenu une autre conférence de presse, dimanche, pour faire le point sur les travaux en cours pour sécuriser le secteur du centre-ville où des fissures souterraines ont été découvertes.

Le maire Gérald Tremblay et le directeur adjoint aux infrastructures, Yves Provost, ont annoncé que 75 % des travaux d'installation de poutres téléscopiques sous la dalle de béton fragilisée étaient complétés.

Le maire Tremblay a affirmé que les travaux se déroulaient à un rythme accéléré, et que le premier objectif était toujours de garantir la sécurité des citoyens.

Après l'installation des poutres, les ingénieurs doivent notamment utiliser des sismographes pour mesurer les vibrations provoquées par le passage de rames de métro vides.

Un autre édifice à risque

Une centaine de commerces et de bureaux du centre-ville restent fermés autour du secteur touché, sous le magasin La Baie du boulevard de Maisonneuve, entre les rues Union et City Councillors. Et il s'écoulera encore du temps avant que la circulation y soit permise de nouveau, puisqu'un autre édifice présente des risques.

En effet, le directeur du Service de sécurité incendie de la Ville, Serge Tremblay, a révélé que la structure extérieure du bâtiment de stationnement situé en face du magasin La Baie était elle aussi fragile. Des éléments pourraient s'en détacher, et des travaux seront nécessaires pour la renforcer.

Les fissures longent de part et d'autre la partie de la dalle où passent des conduits électriques et de communication d'Hydro-Québec, de Bell et de Vidéotron.



Le périmètre de sécurité réduit

Plus tôt dimanche, la Ville de Montréal a annoncé des changements au périmètre de sécurité mis en place au centre-ville:
  • La circulation est maintenant permise sur la rue Président-Kennedy, direction ouest;
  • la rue Sainte-Catherine est complètement rouverte à la circulation automobile;
  • la rue City Councillors, entre Président-Kennedy et Mayer, est fermée aux piétons;
  • la rue City Councillors, au sud de Mayer, est rouverte à la circulation.


Le périmètre entre Président-Kennedy (limite nord) et Sainte-Catherine (limite sud), Union (limite ouest) et une partie de City Councillors (limite est) est réservé aux services d'urgences et aux ingénieurs et ouvriers impliqués dans les travaux souterrains. Seuls les piétons ont le droit de circuler dans une deuxième zone, dite étendue, afin d'éviter toute vibration dans le secteur.



Le transport en commun perturbé

Le directeur exécutif de l'exploitation à la Société de transport de Montréal (STM), Carl Desrosiers, a confirmé que le service sur la ligne verte du métro resterait interrompu jusqu'à nouvel ordre, entre les stations Lionel-Groulx et Berri-UQAM. Le métro Atwater sera cependant fonctionnel dès lundi.

Encore plus de navettes seront mises en circulation lundi sur la rue Sainte-Catherine, vers l'est, et sur le boulevard René-Lévesque, vers l'ouest. La STM suggère fortement aux usagers d'emprunter la ligne orange qui couvre la même portion du centre-ville, quelques rues au sud de Maisonneuve.

De plus, avec la fin de la saison estivale, le service régulier reprend dans le métro, avec 33 rames disponibles sur la ligne orange. Des rames vides cachées seront également utilisées si la demande augmente dans certaines périodes de pointe.



Questions sur le rôle du privé

La dalle qui a fissuré fait environ 40 mètres de long par 8 mètres de large. Elle a été construite en 1964, au moment de la construction de la ligne verte du métro de Montréal, dans une tranchée creusée dans le boulevard de Maisonneuve. Elle a été réalisée dans le cadre de l'agrandissement du magasin Morgan's, ancêtre de La Baie.

Cette dalle appartient donc à une entreprise privée. La Ville de Montréal a d'ailleurs soulevé des questions quant à la qualité de l'entretien de ces structures privées. « Les structures privées sont aussi suivies par tous les propriétaires, qui en ont la charge [...] Est-ce que toutes ces mesures sont aussi serrées ou aussi sévères qu'elles le doivent? C'est ce sur quoi on va se pencher dans les prochaines heures », a indiqué Yves Provost, samedi.

La Compagnie de la Baie d'Hudson, basée à Toronto, a refusé de commenter cette situation, qui a déjà occasionné à ses voisins des pertes déjà évaluées à quelques millions de dollars par l'association des commerçants du centre-ville.

Pour sa part, le maire de Montréal, Gérald Tremblay, a indiqué que la sécurité passait avant la facturation des dommages. « Nous allons résoudre le problème et, ensuite, nous verrons qui exactement est responsable », a-t-il déclaré.

Des experts et ingénieurs de la Ville, des policiers et des pompiers sont mobilisés pour assurer la sécurité du public.

Affaissements à la surface et sous la terre

C'est un employé de la Ville de Montréal qui a téléphoné à la ligne d'urgence 9-1-1, vendredi vers 13 h 30, pour signaler la présence des fissures dans le sous-sol de La Baie, sous le boulevard de Maisonneuve Ouest.

Une partie de la dalle de béton du plafond s'est affaissée d'environ 1 centimètre. L'une des fissures ferait au moins 7 mètres de longueur. Immédiatement au-dessus, à l'extérieur, une fissure est aussi visible dans la chaussée du boulevard de Maisonneuve Ouest.