Radio-Canada
Ça roule à Laval!
Mise à jour le mercredi 27 juin 2007, 16 h 58 .
.
Des citoyens des Basses-Laurentides utilisent les stations de métro de Laval. (archives)

La Société de Transport de Montréal (STM) estime que l'ouverture des trois stations du métro de Laval est un franc succès deux mois après l'inauguration.

L'achalandage est supérieur aux prévisions avec les inconvénients liés au succès : des wagons de la ligne orange sont encombrés aux heures de pointe.

Des citoyens de Laval et même certains des Basses-Laurentides semblent avoir adopté le métro.

Nous nous attendions à 34 000 déplacements par jour, mais depuis l'ouverture le 30 avril dernier nous enregistrons plus de 40 000 déplacements par jour.

Cet achalandage inespéré entraîne plusieurs milliers de voyageurs sur l'une des lignes les plus achalandées - la ligne orange relie les stations Henri-Bourassa et Côte-Vertu - du métro de Montréal. Plusieurs usagers ont du mal à trouver une place dans les wagons à l'heure de pointe, mais ils sont généralement satisfaits du service.

La STM estime que la situation est due à l'entrée en vigueur des horaires d'été qui réduit le nombre de trains. La fin des classes devrait permettre à la situation de rentrer dans l'ordre, selon Mme Rouette.

Les nouvelles stations devaient permettre de retirer 3000 voitures des routes de la région de Montréal, mais les stationnements incitatifs sont remplis. La STM croit pouvoir convaincre plus de gens de troquer la voiture pour le métro. « Ça nous laisse croire que nous dépassons déjà ces 3000 nouveaux clients par jour », selon Mme Rouette.

Loin de s'asseoir sur ses lauriers, la STM espère doubler l'achalandage des trois stations de Laval d'ici 10 ans.