Accueil > Nouvelles




























L'abattage de plusieurs arbres centenaires soulève des questions à Bromptonville
Mise à jour le vendredi 15 juillet 2005, 17 h 39 .


À Bromptonville, l'abattage d'une demi-douzaine d'arbres, dont certains centenaires a suscité bien des questions cette semaine.

Hydro-Québec, qui doit protéger son réseau électrique, a en fait offert à chacun des propriétaires concernés de les émonder ou de les couper.

La plupart ont finalement opté pour l'abattage en bonne et due forme. Certains résidents du secteur se sont toutefois demandé pourquoi la Ville n'a pas protégé ces arbres.

Après avoir négocié avec les propriétaires, la société d'État a en fait obtenu par défaut les permis municipaux nécessaires puisque rien dans l'ancien réglement municipal de Bromptonville n'oblige les citoyens à préserver le patrimoine paysager.

Cette situation n'aurait pu se produire sur l'ancien territoire de la Ville de Sherbrooke ou encore dans l'ex-municipalité d'Ascot, où la Ville a l'autorité de déterminer si tel ou tel arbre peut être abattu.

En 2006, la division de l'urbanisme de la Ville va proposer un règlement harmonisé qui, après consultation, sera appliqué sur tout le territoire de la ville fusionnée.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.