Logo Radio-Canada

Est du QuébecRéseau routier

Voir très grand

Mise à jour le jeudi 12 mars 2009 à 11 h 44

La route 389

La route 389

Les deux paliers de gouvernement projettent d'investir dans de grands projets d'infrastructures pour relancer l'économie. Le trafic sur les routes de la Côte-Nord augmentera dans les prochaines années, en raison du projet de complexe hydroélectrique de la rivière Romaine et éventuellement du Plan Nord de Québec.

Les élus de la région réclament donc 2 milliards de dollars pour le développement du réseau routier:

  • 600 millions pour raccorder la 138 à la route translabradorienne;
  • 600 millions pour la mise aux normes de la 389, qui relie Baie-Comeau aux villes minières;
  • 800 millions pour la construction d'un pont sur le fjord du Saguenay, qui relie la Côte-Nord au reste du Québec.

« Il y a 20 milliards de projets au cours des 10 prochaines années qui vont se réaliser sur la Côte-Nord. Il n'y a pas beaucoup de régions au Québec qui peuvent espérer et penser qu'il y a 20 milliards de projets qui vont se réaliser dans leur région », explique le maire de Baie-Comeau Ivo Di Piazza.

La construction d'un pont pour enjamber le fjord prendrait au moins sept ans à réaliser. Le président de la Conférence régionale des élus, Georges-Henri Gagné, en fait l'option de remplacement pour les traversiers qui atteindront leur pleine capacité en 2011.

La construction d'un pont sur le Saguenay a déjà été écartée à l'époque du gouvernement de René Lévesque. D'ailleurs, une étude, terminée en 2008 et qui a coûté 2 millions de dollars, repose toujours sur les tablettes du ministère des Transports.

Par ailleurs, le cabinet de relations publiques National élaborera une vaste campagne de séduction. Celle-ci consistera à mobiliser les résidents de la Côte-Nord derrière les projets, pour ensuite rechercher des appuis à l'échelle du Québec.

Dossiers en profondeur

  • Guerre en Afghanistan

    Dossier

    Guerre en Afghanistan

    Les Canadiens morts en mission. Qui fait quoi, l'organigramme de la force internationale, la hiérarchie militaire.