Date du scrutin : 27 septembre 2010

Nouveau-Brunswick

Le poids politique du nord

[11 h 51]Des maires croient que le gouvernement progressiste-conservateur de David Alward ne doit pas oublier la région de Chaleur au cours de son mandat s'il veut faire des gains aux prochaines élections.»

Transition gouvernementale

David Alward dévoile son équipe

[30 septembre 2010, 11 h 11]Les progressistes-conservateurs au Nouveau-Brunswick présentent les membres de l'équipe qui s'occupera du changement de gouvernement.»

Évaluation foncière

Un gel potentiellement coûteux

[30 septembre 2010, 10 h 10]Des municipalités au Nouveau-Brunswick soutiennent qu'elles devront réduire leurs services à la population si le prochain gouvernement tient sa promesse de geler certaines évaluations foncières.»

Nouveau-Brunswick

Gouvernement en transition

[30 septembre 2010, 7 h 52]Le premier ministre sortant, Shawn Graham, et le premier ministre désigné, David Alward, entreprennent le processus de changement de gouvernement. Les nouveaux ministres prêteront serment le 12 octobre.»

Nouveau-Brunswick

Une tâche ardue attend les conservateurs

[28 septembre 2010, 18 h 42]Au lendemain de leur victoire, les conservateurs de David Alward sont conscients que les attentes de la population sont élevées. De son côté, le premier ministre sortant Shawn Graham prend l'entière responsabilité de la défaite des libéraux.»

+ de nouvelles



















































































Jack MacDougall
Chef du Parti vert

Jack MacDougall est chef du Parti vert depuis septembre 2009. Son expérience politique est ancrée dans le Parti libéral. Il travaille dans ce parti à compter de 1984, notamment dans l’entourage des premiers ministres Frank McKenna, au Nouveau-Brunswick, et Clyde Wells, à Terre-Neuve-et-Labrador.

En 2002, M. MacDougall quitte momentanément la politique pour exercer la profession d’enseignant. Il revient toutefois à la politique en septembre 2009 au sein du Parti vert.

Jack MacDougall est né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, en 1953. Il grandit dans cette région, puis il termine un baccalauréat en éducation à l’Université du Nouveau-Brunswick.

En 1976, il fonde à Saint-Jean une entreprise de taxi, un atelier de débosselage et un garage qu’il dirige jusqu’en 1982. Il se lance alors avec un groupe communautaire dans la revitalisation et la réouverture du Théâtre Impérial, un projet mené à terme en 1994. Tout au long de sa carrière, M. MacDougall continue d’appuyer le développement du théâtre au Nouveau-Brunswick.

Jack MacDougall et son épouse, Frances, comptent quatre enfants, Margaret, Kathleen, Erin et Alan, ainsi qu’un petit-fils, Oscar.

Parti vert du Nouveau-Brunswickwww.greenpartynb.ca/fr/accueil