Accueil > Tous nos dossiers > Histoire de CJBR































Une programmation diversifiée

Des émissions pour tous les goûts

Dès son ouverture, CJBR se présente comme une station résolument régionale en offrant une voix aux talents locaux et en s'impliquant dans la promotion des dossiers d'ordre économique, social, culturel et sportif de la région.

La programmation comprend des émissions qui s'inscrivent dans le respect des valeurs de l'époque. On met à contribution les institutions religieuses pour produire des programmes comme PRIÈRE DU MATIN, L'HEURE DU CHAPELET et LES FAITS CATHOLIQUES.

La chorale du Séminaire de Rimouski, sous la direction de l'abbé Raoul Roy, profite d'une scène privilégiée avec LE QUART D'HEURE DU SÉMINAIRE, diffusée chaque semaine. Jusqu'au début des années 50, les radioromans réalisés en direct des studios de CJBR connaissent un grands succès.

La période de gloire des radio-romans

Les auditeurs du Bas-Saint-Laurent peuvent également suivre les populaires romans-savons en provenance du réseau de Radio-Canada.

C'est la belle époque de RUE PRINCIPALE (1er radio-roman diffusé par Radio-Canada), UN HOMME ET SON PÉCHÉ, TANTE LUCILLE, LA PENSION VELDER, etc.

Le théâtre des petits

Le théâtre des petits à CJBR-TV
Photo : Rita Chevron.



Le jeune public est aussi choyé avec des émissions comme JEANNOT ET JEANNETTE et LE THÉÂTRE DES PETITS dont l'animateur est nul autre que le fils du fondateur, Jacques Brillant.

Il occupera par la suite les fonctions de président et directeur général de CJBR de 1954 à 1969.





À consulter
  • Une fierté technologique
  • Affiliée de Radio-Canada
  • Une programmation diversifiée
  • Histoire de CJBR
  • Un lancement réussi
  • La belle époque
  • À la conquête du territoire
  • CJBR-FM
  • CJBR-TV
  • Le grand déménagement
  • Télémédia
  • Le retour de Radio-Canada
  • CJBR, tournée vers l'avenir
  • Références

    Autres dossiers


    © 2004 Radio-Canada. Tous droits réservés.