Accueil > Tous nos dossiers > Histoire de CJBR































Une fierté technologique

Diffusant à l'origine à la fréquence 1030 kHz sur la bande AM, l'émetteur de CJBR dispose d'une puissance de 1000 W. L'emplacement géographique de l'antenne, située à proximité du fleuve Saint-Laurent dans le quartier Sacré-Cœur, profite d'un environnement qui favorise la puissance d'émission et la propagation des ondes.

Aucun compromis

Comme le précisait Jules-A. Brillant à l'occasion de son discours inaugural, tout a été mis en œuvre pour garantir la réussite de cette entreprise :

« (…) Notre station radiophonique est au centre de la ville de Rimouski. Les plans ont été préparés par l'architecte bien connu, Héliodore Laberge de Québec. Rien n'a été négligé : ses salles d'émissions munies des plus récentes découvertes possèdent un système d'amplification Marconi, dessiné et construit pour les postes de radio, et dont CJBR est un des premiers à être doté.

Notre équipement de transmission est un émetteur Marconi de 1000 Watts, ce qui nous permet de couvrir une grande distance (…) nous pouvons assurer une réception parfaite et conserver à la musique et à la voix leur tonalité originale (…).

L'organisation et la construction de ce poste radiophonique ne s'est pas réalisé par de simples conversations ou des gestes platoniques. Il a fallu AGIR et débourser la forte somme. La Compagnie de pouvoir, consciente de ses responsabilités, en a seule assumé le coût total. (1)

Édifice Brillant.

Le siège social de la Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent sur la rue Saint-Jean à RImouski, qui abrita les premiers studios de CJBR.



Des studios de qualité

Maître d'œuvre officiel des opérations, La Compagnie de pouvoir du Bas-Saint-Laurent accueille les studios de radio et de télévision de CJBR dans ses locaux de la rue Saint-Jean, renommée rue Jules-A. Brillant en 1985.

Les installations de CJBR sont techniquement bien outillées pour l'époque. En plus de disposer d'un bon émetteur et d'une régie à la fine pointe de la technologie, CJBR possède 2 vastes studios dont l'acoustique permet de présenter des récitals de piano et d'accueillir des ensembles musicaux et des chorales.

Jean Brisson et Pierrette Boulanger

La vie qui va (1955)
Le chanteur et animateur Jean Brisson en compagnie de Pierrette Boulanger et de la pianiste Marcelle Arsenault lors d'une émission en direct. Les textes de La vie qui va étaient écrits par Pierre Chamberland.
Photo : Rita Chevron.





À consulter
  • Une fierté technologique
  • Affiliée de Radio-Canada
  • Une programmation diversifiée
  • Histoire de CJBR
  • Un lancement réussi
  • La belle époque
  • À la conquête du territoire
  • CJBR-FM
  • CJBR-TV
  • Le grand déménagement
  • Télémédia
  • Le retour de Radio-Canada
  • CJBR, tournée vers l'avenir
  • Références

    Autres dossiers


    © 2004 Radio-Canada. Tous droits réservés.