Accueil > Nouvelles































Pas de traversier entre Caraquet et Pasbébiac avant 2006
Mise à jour le lundi 10 janvier 2005, 9 h 29 .


Même si les promoteurs espéraient relier les deux rives de la baie des Chaleurs dès l'été prochain, ils devront attendre en 2006.

Quai de Caraquet
Les promoteurs ont fait réaliser une étude de faisabilité par la firme Roche qui présente différents scénarios, dont la construction d'un catamaran capable de prendre à son bord des automobiles et des camions.

Ce dernier projet, évalué à 14 millions de dollars, nécessiterait des aménagements portuaires, notamment au quai de Grande-Anse, près de Caraquet, où il faudrait effectuer du dragage. Les promoteurs aimeraient toutefois dénicher un bateau plus traditionnel et moins coûteux.

Le maire de Paspébiac, Réjean Bastien, estime qu'un projet moins ambitieux et moins cher serait plus attirant pour les investisseurs.

Le maire de Caraquet, Antoine Landry, est aussi de cet avis : « Lorsque l'on regarde l'ensemble, il y a des fortes possibilités qu'on puisse arriver à une entente beaucoup plus économique que ce qu'on avait avec des opérateurs qui possèdent des bateaux », évalue-t-il.

Dans cette optique, les promoteurs tentent donc d'intéresser la Société des traversiers du Québec, des entreprises similaires dans les Maritimes, ainsi que le Groupe CTMA des Îles-de-la-Madeleine.

En attendant la concrétisation de leur projet, les maires des deux municipalités tenteront de convaincre les gouvernements provinciaux et fédéral de financer conjointement la rénovation des infrastructures portuaires.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.