Accueil > Nouvelles































Des milliers de pèlerins accueillent l'archevêque de Québec à Caraquet
Mise à jour le lundi 26 juillet 2004, 17 h 15 .


Chaque année, des milliers de personnes convergent vers le sanctuaire de Sainte-Anne-du-Bocage, au Nouveau-Brunswick, afin de participer à la neuvaine de Sainte-Anne. En ce jour de fête, les nombreux pèlerins ont accueilli le cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec et primat de l'Église canadienne, qui a présidé l'homélie.

Les pèlerins réunis à Caraquet
Les pèlerins réunis à Caraquet
Plus de 10 000 pèlerins se sont rassemblés au sanctuaire de Sainte-Anne-du-Bocage à Caraquet en ce 26 juillet pour participer à la clôture de la neuvaine.

La présence du cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec et primat de l'Église canadienne, comportait une signification toute particulière pour les fervents catholiques en ce 400e anniversaire de la fondation de l'Acadie.

Durant l'homélie, le cardinal Ouellet a livré un hommage au peuple acadien. « Je les salue donc de loin, les Acadiens et ces Acadiennes de l'île Sainte-Croix, qui fut grâce à eux, il y a 400 ans, le premier berceau du fait français en Amérique », a-t-il souligné.

Le cardinal Marc Ouellet
Le cardinal Marc Ouellet
Cette reconnaissance du peuple acadien a touché plusieurs personnes. « Certe, la présence du cardinal est déjà un beau message pour nous. Ça crée les liens entre l'Église du Québec et l'Église d'Acadie. Le message qu'il nous a donné pendant l'homélie a été très touchant quand il a évoqué la foi qui est au coeur des institutions acadiennes et l'exhortation de pouvoir continuer d'être un peu la brille dans la mosaïque des nations à cause de la foi qui est la nôtre », a déclaré le père Serge Comeau.

À la suite de la célébration eucharistique, c'était au tour de l'Acadie de rendre hommage à l'Église de Québec en lui présentant, dans les grandes lignes, les 400 ans de présence religieuse en Acadie.

Le père Serge Comeau
Le père Serge Comeau
Le chant était à l'honneur en gage d'affection envers le cardinal Ouellet. « C'était pour lui manifester notre reconnaissance et aussi pour manifester l'amour du peuple acadien envers l'Église catholique », a indiqué le père Comeau.

La visite du cardinal Marc Ouellet constitue en soi un événement historique. La dernière visite de ce genre remonte au début du 19e siècle, lors du passage de Mgr Plessis, évêque de Québec, alors que le clergé acadien était rattaché à Québec.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.