Accueil > Nouvelles































Les médecins se prononcent en faveur d'un hôpital à Pokemouche
Mise à jour le mardi 9 mars 2004, 17 h 13 .


Les médecins de la Régie de la santé Acadie-Bathurst souhaitent la construction d'un hôpital régional à Pokemouche au centre de la Péninsule acadienne. Cette recommandation a été adoptée presque à l'unanimité lors d'une réunion extraordinaire tenue par le conseil des médecins de la Régie.

La réunion des médecins
Lundi soir, 37 des 121 médecins de la Régie de la santé Acadie-Bathurst ont répondu à l'appel et ont participé à une réunion extraordinaire qui s'est tenue à huis clos. La plupart des membres du conseil des médecins venaient des hôpitaux de Caraquet, de Lamèque et de Tracadie-Sheila.

Les médecins sont sortis satisfaits de cette rencontre. « On est tous d'accord. On veut tous travailler dans la même direction. On ne pouvait pas être plus content », a indiqué Dr Renelle Chiasson.

La très grande majorité des membres a accepté le principe suivant : « Le conseil des médecins de la Régie de la santé Acadie-Bathurst appuie la création d'un hôpital sous-régional péninsulaire avec le maintien des services de chirurgie, d'obstétrique et de pédiatrie, et que cet hôpital soit situé dans la région de Pokemouche. »

Le Dr Robert Desjardins
Le président du conseil des médecins est heureux qu'on en soit arrivé à un consensus. « Les gens de Tracadie, de Caraquet, sont forcément dans des situations très différentes actuellement, puis de réussir à avoir un vote quasi unanime du conseil des médecins prouve jusqu'à quel point c'est une idée de rassemblement », a déclaré le Dr Robert Desjardins.

Le Dr Jean-André Bourque, de l'hôpital l'Enfant-Jésus de Caraquet, est du même avis. « Je pense que le message est quand même clair pour le ministre Robichaud et aussi pour le premier ministre Lord », a-t-il souligné.

Selon le Dr Bourque, la population de la Péninsule acadienne est déçue de la restructuration des soins de santé décrétée par le ministre de la Santé Elvy Robichaud. Plusieurs services seront déménagés à l'hôpital de Bathurst. « Je pense maintenant que ce ne sont plus 20 000 péninsulaires qui sont fâchés, ce sont 48 000 qui sont fâchés parce qu'on perd des services au profit de Bathurst », a-t-il estimé.

Le Dr Jean-André Bourque
Avec la possibilité d'un seul hôpital à Pokemouche doté d'un service de première ligne, le recrutement de nouveaux médecins pourrait enfin avoir lieu. « Ça va nous donner un net avantage pour attirer les jeunes, surtout les jeunes qui sont originaires de la Péninsule », a ajouté le Dr Bourque.

Le message est lancé au président de la relance économique de la Péninsule acadienne, qui est aussi le ministre de la Santé, Elvy Robichaud. La proposition adoptée presque à l'unanimité par le conseil des médecins sera transmise au conseil d'administration de la Régie de la santé Acadie-Bathurst et au ministre de la Santé.

Entretemps, la ville de Caraquet mardi soir une assemblée publique pour mousser l'idée de construire un hôpital au centre de la Péninsule acadienne, à Pokemouche.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.