Accueil > Nouvelles































Via Rail étudiera la possibilité de rétablir le service passager au nord-ouest du N. -B.
Mise à jour le samedi 26 avril 2003, 11 h 14 .


Via Rail analysera le rapport du gouvernement néo-brunswickois sur le rétablissement de lignes ferroviaires pour passagers entre Edmundston et le sud de la province.

Le ministre des Transports, Percy Mokler, a rencontré le président de Via Rail, Jean Pelletier, à Fredericton, afin de le convaincre qu'un tel projet est viable.

En 1990, Via Rail avait annulé ses services entre plusieurs villes du Nouveau-Brunswick, expliquant que ces trajets n'étaient tout simplement pas rentables.

Treize ans plus tard, le marché a changé, pense le ministre des Transports du Nouveau-Brunswick, Percy Mockler. «D'après moi, Via Rail pourrait en profiter pour quatre raisons: sur les plans touristique et éco-environnemental, entre autres, mais aussi parce que la population vieillit et que les étudiants et certains clients réguliers pourraient s'en servir comme transport en commun.»

Même si le président de Via Rail ne promet qu'une analyse du rapport de Fredericton, cet engagement est une lueur d'espoir pour les personnes qui luttent depuis longtemps pour une augmentation des points de services au Nouveau-Brunswick.

Rodolphe Martin, du Front Commun pour la Justice sociale, milite depuis longtemps pour que le train de passagers desserve à nouveau la ville d'Edmundston, dans le nord-ouest de la province. «C'est très encourageant», estime-t-il. «Ça prouve une fois de plus que tout le monde pousse ensemble dans le même sens pour faire réaliser se projet là, dont des milliers de gens du Madawaska sûrement rêvent depuis longtemps.»

Malgré l'optimisme dans l'air, Via Rail ne s'est pas encore engagée à refaire sonner les sifflets de ses trains partout dans la province.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© Radio-Canada. Tous droits réservés.