Accueil > Nouvelles































Moncton et la firme Gemtec plaident non coupables
Mise à jour le mardi 17 décembre 2002, 14 h 22 .


La rivière Petitcodiac (archive)

La Ville de Moncton et Gemtec, une firme de consultants, ont plaidé non coupables le 17 décembre en cour provinciale, face à des accusations portées par le ministère de l'Environnement du Canada.

En vertu de la Loi canadienne sur les pêches, le ministère fédéral accuse la municipalité d'avoir laissé s'écouler une substance nocive dans les égouts qui mènent à la rivière Petitcodiac.

Une enquête d'Environnement Canada a révélé, en 2001, qu'un liquide toxique, mortel pour les poissons, s'échappait du dépotoir municipal qui a été fermé en 1992.

La Ville de Moncton avait confié à la firme Gemtec le contrat de fermeture de son ancien dépotoir. Le date du procès sera fixée le 13 janvier 2003.




Autres nouvelles régionales >>>

Toutes les nouvelles nationales et internationales >>>


© 2002 Radio-Canada, Québec. Tous droits réservés.