Accueil > Tous nos dossiers > Kitcisakik, le dénuement


























Kitcisakik, le dénuement
Kitcisakik, le dénuement


Ce reportage d'Achille Michaud et France Dauphin a été diffusé dans le cadre du Téléjournal/Le point, 16 novembre 2005.



Il est difficile d’imaginer, aujourd'hui au Québec, un village dont les maisons non ni eau courante ni électricité. C'est pourtant le cas de la communauté algonquine de Kitcisakik, dans le parc de la Vérendrye.

C’est un peu le tiers-monde au Québec. L'extrême désolation de ce village autochtone fait que les enfants d'âge scolaire sont même envoyés en pension à Val-d'Or, faute d'infrastructures adéquates.

Malgré tout, Kitcisakik s’accroche à un vieux rêve, qui l’empêche de sombrer dans le désespoir. Cette bataille politique à finir, c’est le projet Wanaki, un village neuf dessiné par Douglas Cardinal, un architecte amérindien renommé.

C’est la réponse de Kitcisakik à la traditionnelle réserve: un village où les membres sont propriétaires de leur maison et où ils en sont responsables. C'est aussi un programme de développement économique basé sur la gestion de la ressource du parc de la Vérendrye, qu'ils considèrent comme leur territoire.

Achille Michaud et France Dauphin présentent ce village autochtone, puis Dominique Poirier discute avec le négociateur pour la communauté, Jimmy Papatie, qui est également l’ancien chef du Conseil des Anicinapek de Kitcisakik.

 Regardez (16 min 55 s)

 
Autres dossiers
 


© 2007 Radio-Canada. Tous droits réservés.