•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le numéro du chansonnier malchanceux de Yannick De Martino n’a jamais réussi à déclencher les rires généreux auxquels l’humoriste s’attendait.
Radio-Canada / Designer / Martin Labbé

Par Stéphanie Dupuis et Denis Wong

Image de préviz

Le cimetière des blagues ratées | Yannick de Martino

Photo : Radio-Canada / Denis Wong

Le numéro du chansonnier malchanceux de Yannick De Martino n’a jamais réussi à déclencher les rires généreux auxquels l’humoriste s’attendait. Si bien que la guitare à deux dos qu’il avait confectionnée expressément pour ce gag est restée au fin fond de sa garde-robe pendant près d’une décennie… jusqu’à ce que ses yeux se posent par hasard sur elle, le matin de notre tournage. Eurêka! 

À bien y penser, cette blague ratée pourrait bien finir par se transformer… en zombie. Waterloo!

« Une blague qui fait réagir fort le public, mais que tu n’aimes pas, c’est quand même une blague ratée. Une blague qui ne fait pas réagir le public, mais que tu aimes profondément, ce n’est pas nécessairement une blague ratée, mais c’est une blague qui n’est pas encore arrivée à maturité. »

— Une citation de  Yannick De Martino
Image de prévisualisation

Le cimetière des blagues ratées | Yannick De Martino

Photo : Radio-Canada

Les spectacles de Yannick De Martino se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque blague de l’humoriste a sa version courte de 15 secondes, et sa version longue, de trois ou quatre minutes.

La durée des gags repose entre les mains du public qui, selon ses réactions, fait durer ou non le plaisir. Chacun des spectacles de Yannick De Martino peut ainsi s’étaler sur trois heures… ou sur une heure et quart.

Aurez-vous droit à la version courte, ou à la version longue?

Image de préviz

Le cimetière des blagues ratées | Yannick De Martino

Photo : Radio-Canada

Les humoristes sont comme du bon vin : avec le temps, ça s’améliore. Yannick De Martino n’y fait pas exception.

Il le dit lui-même : son personnage de scène, complètement absurde, voire désabusé, est beaucoup plus assumé qu’à ses débuts. Il a aussi trouvé son public, qui sait maintenant à quel genre de bibitte s’attendre lorsque Yannick De Martino monte sur les planches.

Image de préviz

Le cimetière des blagues ratées | Yannick De Martino

Photo : Radio-Canada

Yannick De Martino a du mal à faire son deuil des blagues qui échouent. Le malaise qu’elles créent est presque une zone de confort pour lui. Afin de l'aider à les faire traverser de l’autre côté, l’humoriste présente en offrande un de ses autres gags tombés à plat.

Image de préviz

Le cimetière des blagues ratées | Yannick De Martino

Photo : Radio-Canada

Équipe : Stéphanie Dupuis, coordination, recherche, entrevues et textes | Denis Wong, réalisation, images et montage | Martin Labbé, designer UX | Marie-Christine Daigneault, cheffe de projet | Émilie Larivée-Tourangeau, cheffe de contenu | Yannick Pinel, directeur de la stratégie éditoriale numérique

Un merci tout particulier à Thomas Lafontaine

Partager la page