•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une hockeyeuse, un haltérophile, un patineur de vitesse et un basketteur en fauteuil roulant regardent la caméra en souriant.
Radio-Canada / Arianne Bergeron, Stéphanie Soulard et Daniel Mallard

Trop vieux pour le sport? Les quatre athlètes de cette deuxième édition de Tasse-toi le jeune vous prouveront bien vite que l'âge, ce n'est qu'un nombre, au fond. Que ce soit dans un match de hockey endiablé, à toute vitesse sur un anneau de glace, à soulever de lourds poids dans un gym ou pendant une partie de basket chaudement disputée, nos quatre sportifs, aussi passionnés que compétitifs, pourraient faire la leçon à bien des « jeunes »...

Réalisation : Sylvain Caron
Texte : Alexandra Piché
Photos : Arianne Bergeron, Stéphanie Soulard et Daniel Mallard

Une hockeyeuse regarde la caméra en sourient.
Radio-Canada / Arianne Bergeron
Photo: Ginette Hatin  Crédit: Radio-Canada / Arianne Bergeron
Une hockeyeuse d'âge mûr regarde la caméra en tenant son bâton de hockey.
Radio-Canada / Arianne Bergeron

Passionnée de hockey depuis qu’elle est toute jeune, Ginette Hatin pratique toujours son sport à 77 ans. Défenseuse dans l’âme, elle impressionne toujours par son coup de patin et ses passes sur la palette. Elle fait partie de ces femmes qui se sont battues pour pouvoir continuer à jouer, pour que les générations futures aient accès à des patinoires d’entraînement, à des tournois et à des entraîneurs. Pour que le hockey ne soit plus un sport réservé aux hommes.

Elle joue maintenant avec les Sages, un club de hockey de la Rive-Sud qui regroupe des joueurs de 70 ans et plus. Elle est la première et la seule femme de la ligue, mais elle espère en inspirer d’autres à l’imiter. Et comme ses coéquipiers le disent si bien, elle n’a rien à envier à ses adversaires masculins sur la patinoire.

Photo: Marcel Perron  Crédit: Radio-Canada / Arianne Bergeron
Un homme d'âge mûr regarde la caméra et fait une grimace.
Radio-Canada / Arianne Bergeron

Les trophées et les médailles, Marcel Perron ne les compte plus. Multiple champion du monde des maîtres dans sa catégorie, l’haltérophile de 88 ans adore repousser ses limites. Il s’entraîne six jours par semaine, pendant plusieurs heures chaque fois. Au centre d'entraînement, tout le monde connaît le phénomène Marcel Perron!

Son souhait le plus cher? Avoir plus de compétition! Même à 86 ans, après avoir fait un accident vasculaire cérébral, il gagnait haut la main contre ceux qu’il appelle les petits jeunes de 80 ans. Il espère avoir la chance de se mesurer à nouveau à l’élite mondiale une fois la pandémie terminée. En attendant, il travaille constamment à peaufiner sa technique et sa souplesse. Comme il le dit si bien, il a encore le temps de s’améliorer!

Photo: Gaston Roy  Crédit: Radio-Canada / Daniel Mallard
Un patineur de vitesse d'âge mûr patine sur un anneau de glace.
daniel mallard photographe / Daniel Mallard

À 80 ans, le patineur de vitesse Gaston Roy est toujours aussi compétitif. Avec ses nouvelles hanches, il se prépare d’ailleurs pour les Championnats du monde des maîtres qui auront lieu en 2023, chez lui, à Québec. Chaque détail compte pour améliorer ses chronos de quelques centièmes de seconde, mais jamais sans son grand sourire.

Sa bonne humeur contagieuse donne envie de partager sa passion. Le défi, pour lui, n’est pas de se motiver à l’entraînement, mais plutôt de calmer ses ardeurs pour éviter les blessures. Le sport lui permet de rester jeune et d’oublier les difficultés liées à l’âge. Et n’essayez pas de le rattraper, cheveux au vent avec son skin rouge et bleu, il est plus rapide que l’éclair.

Photo: Marc Jubinville  Crédit: Radio-Canada / Stéphanie Soulard
Un homme en fauteuil roulant regarde la caméra et sourit en tenant un ballon de basketball.
Radio-Canada / Stéphanie Soulard

Marc Jubinville est le plus vieux joueur de basketball en fauteuil roulant actif au Québec, tant en âge qu’en expérience. Ça fait maintenant 38 ans qu’il joue pour les Kamikazes de Saint-Hyacinthe, un record. À 72 ans, il s’entraîne toujours et compte le faire tant qu’il en sera capable.

À ses yeux, la santé physique est synonyme de santé mentale. Il encourage tous ceux qui peuvent le faire à pratiquer une activité, quelle qu’elle soit, et il espère que son record du joueur de basketball en fauteuil roulant avec le plus d’années d’expérience sera un jour battu!

Revoyez la première édition de Tasse-toi le jeune

Vous avez manqué la première mouture de Tasse-toi le jeune? Jetez un œil sur les exploits d'Alice, de Giuseppe, de Georgette et de David, nos quatre athlètes de 2021. Que ce soit sur la piste, sur deux roues, sur les pentes ou sur la glace, ils vous prouveront que peu importe leur âge, rien n'est à leur épreuve.

Portrait.
Radio-Canada
Photo: Alice Cole  Crédit: Radio-Canada

Alice Cole

87 ans, bientôt 30! En voyant Alice Cole, il est impossible de croire qu’elle a soufflé 87 bougies en juillet dernier. Depuis 2005, elle parcourt le monde pour participer à des compétitions d’athlétisme. Championnats du monde, records, elle accumule les honneurs.

Photo : Radio-Canada
En-tête chapitre Giuseppe
Radio-Canada
Photo: En-tête chapitre Giuseppe  Crédit: Radio-Canada

Giuseppe Marinoni

Quand il n’est pas en train de rouler, il est à l’usine de la compagnie de vélo qu’il a créée, Cycle Marinoni. Si vous le croisez sur la route, n’hésitez pas à lui parler de son Italie natale. Il faudra, par contre, que vous réussissiez à maintenir la cadence!

Photo : Radio-Canada
En-tête chapitre Georgette
Radio-Canada
Photo: En-tête chapitre Georgette  Crédit: Radio-Canada

Georgette Charland

À 81 ans, elle est toujours aussi passionnée. Il n’y a rien à l’épreuve de cette skieuse aguerrie qui, d’ailleurs, fait toujours la course avec ses petits-enfants sur les pistes. Pas question de perdre son titre de plus rapide de la famille!

Photo : Radio-Canada
En-tête chapitre David
Radio-Canada
Photo: En-tête chapitre David  Crédit: Radio-Canada

David Mayerovitch

Celui qui s’est toujours considéré plutôt comme un intellectuel s’est mis au sport à l’âge de 30 ans. Et de tous les sports, c’est le patin artistique qui l’a séduit. À 79 ans, il s’entraîne sur la glace plusieurs fois par semaine et tente toujours de conquérir de nouveaux sauts.

Photo : Radio-Canada

Partager la page