•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Image : Le petit garçon qui aimait les s’mores

Texte et illustrations de Zoé Clin

Ce conte de Noël a été écrit par l'animatrice et réalisatrice du Téléjournal Saskatchewan, Zoé Clin, dans le cadre du concours « Un défi pour les Fêtes ».

 Pour combiner le plaisir des yeux et des oreilles, écoutez la version audio de ce conte qui accompagne votre lecture 

Temps du média: 0:06:38
Conte de Noël : Le petit garçon qui aimait les s’mores

Il était une fois, un petit garçon qui venait d’emménager dans un tout petit village.

Ce village se trouvait dans un pays très grand, au milieu de prairies très grandes. L’hiver, il y avait de la neige à perte de vue et il pouvait faire très froid.

Ce petit garçon venait donc d’emménager dans ce petit village, perdu au milieu d’un grand pays très blanc et très froid.

Noël approchait, et il se sentait un peu seul, car il n'avait pas d'amis.

Un soir où ses parents dormaient, le petit garçon ouvrit la fenêtre de sa chambre. Il trouva le ciel tellement beau!

Les étoiles brillaient de mille feux. Elles semblaient si proches qu’il commença à leur parler : Comme j’aimerais avoir un ami! Ensemble, nous pourrions faire de la luge, allumer un feu de bois et manger plein de s’mores!

Alors que le petit garçon rêvait à ces biscuits-sandwichs à la guimauve et au chocolat, il ne remarqua pas le hibou perché dans le grenier, juste au-dessus de lui!

Ce hibou était un très gentil hibou. En l’écoutant parler aux étoiles, il se sentit un peu triste pour le petit garçon qui était si seul.

À l’aube, avant d’aller se coucher, le hibou aperçut son voisin l’écureuil.

Un dessin de hibou et d'écureuil sur une branche

Dis-moi, Écureuil, savais-tu que le petit garçon qui vient d’emménager se sent bien seul? Il aimerait avoir un ami pour faire de la luge, allumer un feu de bois et manger des s'mores.

Oh! Mais moi, j’adore les s’mores!, dit l'écureuil. J’en ai mis partout dans mes cachettes super secrètes! J’attendais justement de me faire un ami qui voudrait en manger avec moi parce que les bonnes choses sont encore meilleures quand on les partage!

Plus tard, dans la matinée, l’écureuil croisa son ami le renard.

Bonjour, Renard! Savais-tu que le petit garçon qui vient d’emménager se sent bien seul? Il aimerait avoir un ami pour faire de la luge, allumer un beau feu de bois et manger plein de s’mores!

Oh! Mais moi, j’adore les feux de bois!, s’exclama le renard. Je connais l’endroit parfait pour cela!

Un dessin d'écureuil et d'un renard

Et le renard repartit s'occuper de ses occupations de renard.

À midi, il croisa son ami l’orignal.

Bonjour, Orignal! Dis-moi, savais-tu que le petit garçon qui vient d’emménager se sent bien seul? Il aimerait avoir un ami pour faire de la luge, allumer un beau feu de bois et manger plein de s’mores!

Oh! Mais moi, j’ai toujours voulu faire de la luge!, dit l'original. Je connais un chemin parfait pour cela!

Un dessin de renard et d'orignal

Quelques heures passèrent et arriva le début de l'après-midi.

Driiiing! Driiing!!!!

C’était la sonnette de la maison du petit garçon qui retentissait.

Le petit garçon, un peu endormi, se réveillait tout juste de sa sieste. Alors, quelle ne fut pas sa surprise quand il ouvrit la porte!

Il y avait devant lui :

Un écureuil avec des s’mores.

Un renard avec des allumettes.

Un orignal avec une belle luge.

Et sur les bois de l’orignal... un hibou un peu endormi!

un dessin avec un orignal, un écureuil, un hibou et un renard

Bonjour, petit garçon!, dit le hibou. Cela fait longtemps que nous voulions faire de la luge, allumer un beau feu de bois et manger plein de s’mores. Veux-tu venir avec nous?

Vite! Vite! Le petit garçon attrapa ses bottes, sa tuque, ses gants et son manteau!

Et voilà notre bel équipage qui filait à toute allure à travers la prairie enneigée!

Quel bonheur! Ils riaient très fort!

Pas très loin de là, une grand-mère en train de réparer son tracteur entendit des rires dans l’air froid de l’hiver.

Elle dressa l’oreille, plissa fort les yeux, enleva ses lunettes, les nettoya, les remit sur son nez. Mais oui! C’était bien ça! Elle ne rêvait pas!

Il y avait bien un petit garçon, un orignal, un renard, un écureuil et un hibou - un peu endormi - qui traversaient la prairie en direction du petit bois!

Un dessin de grand-mère qui court vers des maisons

Vite! Vite! Elle courut au village raconter ce qu’elle avait vu!

Les villageois n'en crurent pas leurs oreilles. Alors ils décidèrent d'aller vérifier par eux-mêmes.

Tous ensemble, ils mirent leurs bottes, leurs tuques, leurs gants et leurs manteaux. Et hop! Les voilà qui se rendirent dans le petit bois!

Ça alors! Non seulement il y avait bien un petit garçon, un orignal, un renard, un écureuil et un hibou un peu endormi devant un grand feu de bois, mais, en plus, ils s'apprêtaient à manger de délicieux s’mores bien grillés!

Oh! Mais nous, on adore faire la fête avec de nouveaux amis! s'exclamèrent les villageois.

Et hop! Ils se joignirent au groupe pour faire sa connaissance.

Et c’est ainsi que le petit garçon qui venait d’emménager dans un pays très froid et un peu plat se fit plein de nouveaux amis!

Un dessin d'animaux autour d'un feu de camp

Partager la page