1. Accueil
  2. Politique
  3. Pauvreté

Les banques alimentaires du Québec recevront les 8 M$ demandés

Les temps sont durs, surtout pour les familles touchées par les grèves, constate la ministre Rouleau.

Un homme conduit un chariot élévateur dans un entrepôt de Moisson Montréal.

Le réseau des banques alimentaires du Québec dessert 1200 organismes locaux dans toutes les régions de la province. (Photo d'archives)

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Un photo de type « portrait » de Jérôme Labbé.
Jérôme Labbé

Le gouvernement Legault s'engage à verser les sommes demandées aux Banques alimentaires du Québec (BAQ) pour clore l'année financière 2023-2024. Ainsi, les Banques alimentaires du Québec recevront les 8 millions de dollars qu'elles réclamaient, a fait savoir la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, jeudi matin.

Les temps sont durs, surtout pour les familles touchées par les grèves des employés du secteur public (nouvelle fenêtre), a-t-elle commenté.

En ce moment, les écoles sont fermées, alors ça met encore plus de pression sur les banques alimentaires, et on veut s'assurer qu'aucun Québécois, aucune Québécoise ne manque de nourriture, a-t-elle expliqué sur le parquet de l'Assemblée nationale.

L'annonce survient alors que la hausse du coût de la vie et l'insécurité alimentaire étaient à l'ordre du jour de la période des questions, jeudi, au Salon bleu.

Elle coïncide aussi avec la guignolée des médias (nouvelle fenêtre). Aujourd'hui, c'est un geste important qu'on demande à l'ensemble des Québécois, et nous posons ce geste supplémentaire, a souligné la ministre Rouleau.

Chantal Rouleau, en mêlée de presse.Agrandir l’image (nouvelle fenêtre)

La ministre Rouleau annonce que les Banques alimentaires du Québec recevront finalement les 8 millions de dollars demandés pour clore l'année financière 2023-2024. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Les Banques alimentaires du Québec réclamaient 18 millions de dollars pour clore l'année financière 2023-2024 (nouvelle fenêtre). Or, elles n'avaient obtenu que 10 millions dans la mise à jour économique du gouvernement (nouvelle fenêtre), cet automne, ce qui avait poussé l'opposition solidaire à traiter la Coalition avenir Québec (CAQ) de « cheap ». (nouvelle fenêtre)

En Chambre, le ministre des Finances, Eric Girard, s'était défendu ce jour-là en disant que son gouvernement avait répondu à 100 % des demandes, mais que celle d'un groupe, après que la mise à jour [fut] préparée, avait augmenté de 8 millions.

Les Banques alimentaires du Québec avaient toutefois répliqué, preuves à l'appui, qu'elles avaient demandé 24 millions de dollars dès le mois de mars, et qu'elles n'avaient reçu que 6 millions par la suite, en juillet.

S'il manque 8 millions, Madame la Présidente, ça va nous faire plaisir de le trouver, avait également déclaré le ministre Girard, le 7 novembre, promettant du même souffle de ne pas faire de politique avec ça.

La mise à jour économique de novembre prévoyait le versement dès cette année de 21 millions de dollars à cinq organismes œuvrant en matière d'aide alimentaire, soit les Banques alimentaires du Québec, le Club des petits déjeuners, la Tablée des Chefs, la Fondation OLO et la Cantine pour tous. Les 8 millions annoncées jeudi viennent s'ajouter au total.

Eric Girard, en conférence de presse.

Le ministre des Finances Eric Girard a présenté sa plus récente mise à jour économique le 7 novembre dernier. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Selon la direction des Banques alimentaires du Québec, ce nouveau versement gouvernemental servira à passer des commandes de denrées d’ici mars 2024, ce qui, espère-t-elle, lui permettra de tenir le coup jusqu'en mai. Elle espère maintenant qu’une entente de financement annuel interviendra rapidement pour assurer une continuité ensuite.

Avec les informations d'Alexandre Duval

Un photo de type « portrait » de Jérôme Labbé.
Jérôme Labbé

À la une