1. Accueil
  2. Santé
  3. Santé publique

Des médecins à la COP28 pour parler de l’impact de la crise climatique sur la santé

Deux hommes à genoux touchent une balle à l'image de la terre.

L'urgentiste Joe Vipond, qui porte un masque, fait semblant de ressusciter la Terre durant une démonstration à la COP28, à Dubaï.

Photo : Associated Press / Peter Dejong

RCI

Un groupe de médecins canadiens est à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour sensibiliser les participants de la COP28 aux conséquences du changement climatique sur la santé et sur l’ensemble du système de soins de santé.

Le dernier exemple de l’impact négatif du changement climatique sur les services de santé est la fermeture pendant plusieurs semaines des hôpitaux de Yellowknife, de Hay River et de Fort Smith à cause des feux de forêt aux Territoires du Nord-Ouest, comme l'explique Courtney Howard, médecin urgentiste à Yellowknife.

De la fumée surplombe l'hôpital territorial Stanton de Yellowknife, le 15 août 2023.

L'état d'urgence local avait été décrété par les autorités municipales dans les Territoires du Nord-Ouest à cause des feux de forêt et les hôpitaux dont celui de Yellowknife a dû être évacué. (Photo prise le 17 août 2023)

Photo : Reuters / Pat Kane

L’ensemble de notre hôpital a dû être évacué cet été. Cet hôpital de 100 lits a nécessité une opération militaire pour déplacer nos patients, raconte-t-elle dans une entrevue à la COP28.

Nous constatons que [le changement climatique] n’a pas seulement un impact sur la santé.
Une citation de Courtney Howard, médecin urgentiste à Yellowknife

Selon des scientifiques, le changement climatique accroît le risque et la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde entier, y compris au Canada.

C’est la première fois en 28 ans d'existence que la COP28 a consacré une journée complète à la santé avec des discours et des événements explorant des sujets allant de la pollution de l'air à la pénurie alimentaire, en passant par la façon dont la santé publique peut s'adapter au changement climatique.

La réalité, c'est que la crise climatique et la crise sanitaire sont une seule et même chose. Elles sont totalement liées, a déclaré John Kerry, l'envoyé spécial pour le climat du président américain Joe Biden.

Je suis venu parce que j’ai peur

Il y a aussi eu de nombreux feux de forêt l’été dernier en Alberta. Leurs conséquences sur la santé des habitants ont été importantes, explique Joe Vipond, médecin urgentiste à Calgary et membre de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement. Il a fait le voyage jusqu'à Dubaï.

Je viens ici parce que j'ai peur. De mémoire, cette année a été l'une des pires.
Une citation de Joe Vipond, médecin urgentiste à Calgary

Les patients m’ont dit que c’était comme si on ne pouvait pas faire entrer suffisamment d'air dans ses poumons, dit l'urgentiste, rapportant les propos des patients souffrant d'asthme et d'autres troubles respiratoires pendant les feux de forêt.

Vue aérienne d'un feu de forêt en Alberta, le 5 juin 2023.

Cette année, l'Alberta a vécu une des pires saisons de feux de forêt. (Photo prise le 5 juin 2023)

Photo : Fournie par David Marsden/Parcs Canada

Selon le Dr Vipond, certains de ses patients n’ont plus un système respiratoire normal après avoir été exposés à la fumée des feux de forêt pendant un mois. Certains médecins demandent davantage de formation sur la qualité de l'air et les problèmes de santé mentale liés au changement climatique pour mieux s'occuper de leurs patients.

Les pays s'engagent à protéger la santé

À Dubaï, plus de 120 pays, dont le Canada, ont signé la Déclaration de la COP28 sur le climat et la santé.

En souscrivant à cette déclaration, nous soulignons les risques pour la santé que posent les changements climatiques et nous jouons un rôle actif dans les mesures prises au niveau mondial visant à faire de la santé une priorité face aux défis environnementaux, affirme le communiqué de presse du gouvernement fédéral (nouvelle fenêtre).

De plus, des organisations telles que la Banque asiatique de développement, le Fonds mondial et la Fondation Rockefeller ont également annoncé un financement d'environ 1 milliard $ US pour des initiatives liées au climat et à la santé.

La Dre Kathleen Ross, présidente de l’Association médicale canadienne (AMC) qui travaille auprès du fédéral pour la création d'un secrétariat sur le climat et la santé, fait remarquer que les systèmes de santé du pays sont sous pression en raison de l’augmentation des admissions et des menaces environnementales.

[Le changement climatique] est désormais reconnu comme la plus grande menace pour la santé humaine du 21e siècle.
Une citation de Kathleen Ross, présidente de l’Association médicale canadienne

Il est donc temps que nous commencions [à penser] à l'ensemble des changements [nécessaires], dit-elle.

Selon elle, un des changements à accomplir est de réduire les émissions de gaz à effet de serre causées par l’industrie pharmaceutique, le chauffage et la climatisation des centres hospitaliers ou encore en modifiant la façon dont les gaz anesthésiques et les inhalateurs sont utilisés.

Les systèmes de santé représentent près de 5 % des émissions totales de gaz à effet de serre du pays, selon l’Association médicale canadienne .

Avec des informations de Kyle Baxx

À la une