1. Accueil
  2. Économie
  3. Indicateurs économiques

PIB : l’économie canadienne recule au 3e trimestre, selon Statistique Canada

Une image de l'enseigne des bureaux de Statistique Canada, avec un soleil éblouissant.

Statistique Canada a révisé à la hausse son chiffre du Produit intérieur brut (PIB) réel au deuxième trimestre.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

L'économie canadienne a reculé de 1,1 % sur une base annualisée au troisième trimestre de cette année, selon Statistique Canada.

L'agence fédérale affirme qu'une diminution des exportations internationales et une accumulation plus lente des stocks par les entreprises ont été partiellement compensées par l'augmentation des dépenses publiques et des investissements dans le logement.

Les investissements en logement ont progressé de 2 % au troisième trimestre après avoir affiché cinq diminutions trimestrielles consécutives. La hausse de 6,5 % de la construction neuve a été partiellement contrebalancée par un recul de 4,3 % des coûts de transfert de propriété, lesquels représentent l'activité de la revente.

D'autre part, l'agence a révisé à la hausse son chiffre du Produit intérieur brut (PIB) réel au deuxième trimestre, notant que l'économie n'a pas reculé, mais a plutôt progressé de 1,4 % sur une base annualisée.

Le rapport de Statistique Canada montre que les dépenses de consommation sont restées stables pour un deuxième trimestre consécutif et que les investissements en capital des entreprises ont décliné de 2 %.

Les hausses de taux d'intérêt de la Banque du Canada ont exercé une pression à la baisse sur les dépenses des consommateurs et des entreprises, car elles sont toutes deux confrontées à des coûts d'emprunt plus élevés.

Statistique Canada a aussi observé que la rémunération des salariés a progressé de 1,3 % au troisième trimestre et que l'épargne nette des ménages a aussi augmenté.

À la une