1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique provinciale

L’Ontario facilite l’embauche d’infirmières formées à l'étranger

Une infirmière aux soins intensifs à l'Hôpital Humber River à Toronto.

Les hôpitaux ontariens font face à une pénurie de personnel (archives).

Photo : CBC/Evan Mitsui

La Presse canadienne

L'Ordre des infirmières de l'Ontario peut maintenant commencer à autoriser les infirmières formées à l'étranger à pratiquer pendant leur processus complet d'accréditation.

La ministre de la Santé, Sylvia Jones, a annoncé jeudi que ce changement, qui vise à lutter contre une pénurie de main-d'oeuvre dans le système de santé, entrait en vigueur immédiatement.

La ministre avait auparavant demandé à l'Ordre des infirmières de rédiger de nouveaux règlements pour augmenter le nombre d'infirmières dans la province. Mme Jones confirme que les changements proposés par l'Ordre ont maintenant été approuvés par le gouvernement.

Également à compter de jeudi, l'Ordre aura plus de souplesse pour permettre le retour au travail d'infirmières retraitées ou qui ne pratiquaient plus depuis un certain temps.

Médecins d'autres provinces

La ministre Jones avait également demandé au Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario de proposer des moyens d'inciter davantage de médecins à travailler dans la province.

Elle annonce jeudi que les médecins titulaires d'un permis de pratique dans d'autres provinces et territoires peuvent désormais obtenir une inscription temporaire de trois mois pour travailler en Ontario.

La ministre dévoile également un certain nombre d'autres changements qui entreront en vigueur le 1er janvier. Le gouvernement obligera notamment les ordres professionnels de la santé à respecter des délais pour prendre des décisions en matière d'inscription, et leur interdira d'exiger une expérience de travail canadienne pour l'inscription de nouveaux praticiens.

À la une