1. Accueil
  2. Société
  3. Voyage

La sécurité sur rendez-vous à l’aéroport international de Vancouver

Des employés de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien inspectent les bagages des voyageurs à un point de contrôle de l'Aéroport international de Vancouver, à Richmond, en Colombie-Britannique, le lundi 6 février 2017.

Un nombre limité de rendez-vous est offert pour le contrôle de la sécurité avant l'embarquement pour un vol vers les États-Unis à l'aéroport international de Vancouver.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Portrait de Annick Forest.
Annick Forest

Les voyageurs qui se dirigent vers les États-Unis peuvent désormais prendre un rendez-vous pour le contrôle de sécurité préembarquement à l'aéroport international de Vancouver. L'administration aéroportuaire espère ainsi « réduire les temps d'attente aux points de contrôle de sécurité et s'assurer que le processus soit plus prévisible pour les passagers et le personnel », explique-t-elle dans son communiqué.

Au cours des derniers mois, l'aéroport international de Vancouver a relevé divers défis dans un contexte d'augmentation de la demande de voyages et de pénurie de main-d'œuvre post-pandémique, ajoute l'administration aéroportuaire. Entre janvier et août, le nombre quotidien de passagers a augmenté d'environ 170 % à l'aéroport.

En avril, l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), chargée de tous les contrôles de sécurité des passagers, demandait aux voyageurs d’arriver à l’aéroport de Vancouver au moins deux heures à l’avance pour les vols intérieurs, et trois heures à l’avance, pour les vols transfrontaliers.

L'aéroport a travaillé avec l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien pour la mise en oeuvre du programme de prise de rendez-vous, intitulé YVR Express. Le service est offert sur un site Internet gratuit, (nouvelle fenêtre) en anglais. Il n'existe pas d'application mobile.

Des passagers sont dans une longue file d'attente à l'aéroport de Vancouver.

À la fin du mois d'août, de longues files d'attente ont accueilli les voyageurs qui souhaitaient se rendre aux points de contrôle de sécurité de l'aéroport international de Vancouver.

Photo : Lisa Davis

Le nouveau service est offert pour les vols à destination des États-Unis entre 6 h 30 et 20 h 30, aux portes E de l'aéroport. Il sera également offert pour d'autres destinations dans les mois à venir.

En collaboration avec nos partenaires, nous visons à étendre YVR EXPRESSS à nos points de contrôle de sécurité des vols intérieurs et internationaux au cours des prochains mois, afin que tous les voyageurs à YVR aient plus de contrôle sur leur voyage.
Une citation de Robyn McVicker, vice-présidente, voyage des passagers, Administration de l'aéroport international de Vancouver

Les voyageurs peuvent prendre rendez-vous jusqu'à 72 heures avant l'heure de départ prévue ou à leur arrivée à l'aéroport. Il est possible de demander un rendez-vous jusqu'à 90 minutes avant l'heure de départ du vol.

Pour les personnes qui voyagent en groupe, il est possible de prendre un rendez-vous unique pour un maximum de 10 personnes.

Pour obtenir un rendez-vous, il faut indiquer sa compagnie aérienne, sa destination, son numéro de son vol, et le nombre de personnes voyageant ensemble. Un code QR qu'il faut présenter à la file YVR Express est ensuite envoyé par courriel.

Les passagers peuvent se présenter à leur rendez-vous jusqu'à 15 minutes suivant l'heure réservée. Ils devront autrement déplacer leur rendez-vous, si des plages horaires sont disponibles, ou faire la file comme d'habitude.

Le nombre de rendez-vous est limité.

Application mobile américaine

D'autre part, l'administration aéroportuaire de Vancouver note que le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis a lancé une application mobile (Mobile Passport Control) devant accélérer les contrôles pour les déplacements vers les États-Unis à partir de Vancouver.

Cette application permet aux voyageurs de soumettre leurs documents par voie numérique, un peu comme le permet toujours l'application ArriveCan pour les voyageurs qui reviennent au Canada en provenance des États-Unis ou d'un autre pays étranger.

Le Canada a levé toutes les mesures sanitaires liées à la COVID-19 pour les voyageurs le 1er octobre, (nouvelle fenêtre) mettant également fin à l'utilisation obligatoire de l'application ArriveCan pour les voyageurs.

Portrait de Annick Forest.
Annick Forest

À la une