1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique fédérale

Fiona : Justin Trudeau se rendra dans les régions touchées par la tempête

Le premier ministre Justin Trudeau s'adresse aux médias.

Le premier ministre Justin Trudeau a réitéré le soutien du gouvernement fédéral aux communautés touchées par la tempête Fiona.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

RCI

Le premier ministre Justin Trudeau ira visiter les habitants de certains secteurs frappés par la tempête Fiona, mardi.

Selon son horaire, il se rendra à Stanley Bridge, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour rencontrer des membres de la communauté en compagnie du ministre Lawrence MacAulay et des députés Heath MacDonald et Sean Casey.

L'objectif de la visite de M. Trudeau sera bien sûr de rencontrer les membres des communautés touchées par le passage de Fiona, qui a laissé 90 % des résidents de l'Île-du-Prince-Édouard sans électricité (nouvelle fenêtre) au plus fort de la tempête.

Justin Trudeau se rendra ensuite à Glace Bay, en Nouvelle-Écosse, en compagnie du ministre Sean Fraser et des députés Jaime Battiste et Mike Kelloway.

Restes d'un édifice, le toit est arraché.

À Glace Bay, le toit de ce lave-auto a été emporté par les vents lors du passage de la tempête Fiona.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

La province a d'ailleurs été la première à demander l'aide de l'armée pour procéder au nettoyage, requête qui avait rapidement été acceptée par le gouvernement fédéral.

Finalement, le premier ministre visitera le Collège de la Garde côtière canadienne, à Sydney, toujours en Nouvelle-Écosse.

Pendant ce temps, à Ottawa, différents ministres feront une autre mise à jour sur les opérations en cours dans les provinces touchées par le passage de la tempête en avant-midi, mardi.

Condoléances aux familles

Lors d'un point de presse, lundi, le premier ministre Trudeau a offert ses condoléances aux familles des personnes qui ont tragiquement perdu la vie en raison du passage de la tempête (nouvelle fenêtre).

La tempête est passée, mais les gens continuent de vivre les contrecoups et font face à des temps difficiles, a dit M. Trudeau, remerciant du même coup les premiers répondants qui sont toujours à pied d'œuvre sur le terrain.

Il a profité de ce point de presse pour réitérer le soutien du gouvernement fédéral annoncé plus tôt cette fin de semaine (nouvelle fenêtre).

Les Forces armées canadiennes ont été déployées en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador pour aider au nettoyage des dégâts. Ce sont 100 soldats qui seront déployés par province et qui se joindront aux efforts des ressources déjà disponibles selon les différents secteurs.

Questionné à savoir si ce nombre était suffisant, vu l'ampleur des dégâts, le premier ministre a répondu que son gouvernement allait répondre aux demandes des provinces en temps et lieu.

L’armée prêtera main-forte [aux provinces]. Si elles en ont besoin de plus, nous en enverrons plus.
Une citation de Justin Trudeau, premier ministre du Canada
Anita Anand s'adresse aux médias.

La ministre de la Défense nationale, Anita Anand

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

De son côté, la ministre de la Défense nationale, Anita Anand, a confirmé que des soldats sont prêts à intervenir au Québec, particulièrement aux Îles-de-la-Madeleine, si la province en fait la demande.

Les effectifs de l’armée contribueront à différentes tâches, en fonction des besoins de chaque secteur.

À certains endroits, ils pourraient notamment aider les équipes dédiées à rétablir les réseaux d’électricité, tandis que d’autres s’affairent à éliminer les débris ou offrent du soutien aux autorités locales pour veiller au bien-être des résidents.

Il va y avoir beaucoup de travail à faire [...] pour nettoyer et rebâtir, a affirmé Justin Trudeau.

Le premier ministre invite la population canadienne à faire des dons à la Croix-Rouge et souligne que son gouvernement s’engage à égaler le montant qui sera amassé dans les 30 prochains jours.

Avec les informations de La Presse canadienne.

À la une