1. Accueil
  2. Économie
  3. Commerce

Les ventes des détaillants canadiens ont reculé de 2,5 % en juillet

Une pancarte avec le prix de l'essence.

Les prix de l'essence ont reculé de 9,2 % pendant que les volumes de vente diminuaient de 7 %.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Les ventes des détaillants canadiens ont reculé de 2,5 % en juillet pour s'établir à 61,3 milliards de dollars, enregistrant leur première baisse en sept mois. La diminution des ventes est particulièrement notable dans les stations-service et les magasins de vêtements et accessoires.

Dans son rapport mensuel, Statistique Canada a précisé qu'elle prévoyait une hausse de 0,4 % des ventes pour le mois d'août, mais a averti que ce chiffre était provisoire et qu'il serait révisé d'ici la publication du rapport complet pour ce mois.

Des reculs ont été constatés en juillet dans neuf des onze sous-secteurs étudiés par l'agence fédérale, représentant 94,5 % du commerce de détail.

Les recettes des ventes de l'essence dans les stations-service ont diminué de 14,2 % en juillet : les prix de l'essence ont reculé de 9,2 % pendant que les volumes de vente diminuaient de 7 %. Les ventes de vêtements et d'accessoires vestimentaires ont pour leur part reculé de 3,3 %.

Les ventes au détail de base, qui excluent les ventes des stations-service et celles des concessionnaires de véhicules automobiles et de leurs pièces, ont diminué de 0,9 %, a précisé Statistique Canada.

Exprimées en volumes, les ventes au détail ont reculé de 2 % en juillet.

Les ventes au détail ont diminué dans sept provinces en juillet. La diminution la plus marquée, soit 5 %, a été observée en Ontario, et elle était surtout attribuable aux ventes des stations-service. À Toronto, le recul des ventes au détail a été de 5,7 %.

Les ventes au détail ont également reculé au Québec, de 1,5 %. Dans la région de Montréal, elles ont diminué de 2,3 %.

À la une