1. Accueil
  2. Arts
  3. Musique

Une pièce de monnaie rend hommage au pianiste montréalais Oscar Peterson

Kelly Peterson, la veuve du pianiste Oscar Peterson, lors du dévoilement de la pièce

Kelly Peterson, la veuve du pianiste Oscar Peterson, lors du dévoilement de la pièce

Photo : Radio-Canada

Freddy Mata

La Monnaie royale canadienne a dévoilé jeudi à Toronto une nouvelle pièce de 1 $ en hommage à l’artiste Oscar Peterson considéré comme l'un des plus grands pianistes (nouvelle fenêtre) de jazz de sa génération.

Le Montréalais était plusieurs fois lauréat de prix Juno et Grammy au cours de ses 60 ans de carrière.

Trois millions de nouvelles pièces de monnaie vont circuler d'un océan à l'autre à partir du 15 août , a indiqué la présidente de la Monnaie royale canadienne, Marie Lemay.

La nouvelle pièce reflète la grandeur du musicien, a-t-elle souligné.

Nous savons qu'Oscar Peterson occupe une place bien spéciale dans le cœur de chacun d’entre nous. Ainsi, nous avons créé cette pièce pour témoigner tout l’amour que nous lui portons non seulement en tant que personne, mais aussi en tant qu’artiste de jazz le plus talentueux, respecté et influent de tous les temps.
Une citation de Marie Lemay, présidente de la Monnaie royale canadienne

Honneur à la culture

Un homme et une femme debout sur l'estrade dans une salle devant un fond bleu.

Céline Peterson s'est dite touchée par tous les honneurs que les Canadiens rendent à son père.

Photo : Radio-Canada

Pour la fille d'Oscar Peterson, Céline Peterson, le fait que tout le monde puisse tenir dans sa main la toute nouvelle pièce de l'histoire du Canada et avoir l'occasion d'en apprendre davantage sur quelqu'un dont ils n'ont peut-être jamais entendu parler, est à la fois une fierté et un privilège.

C'est notre culture, notre histoire des Canadiens noirs, et nous sommes si fiers, dit-elle.

Oscar Peterson est un des artistes qui a fait la promotion du jazz au Canada (nouvelle fenêtre), musique venue du sud des États-Unis.

La vice-première ministre Chrystia Freeland a salué l'œuvre d'Oscar Peterson. Le succès du pianiste est une preuve que la culture joue un rôle dans le raffermissement des relations entre les États-Unis et le Canada, a dit Chrystia Freeland.

On oublie trop souvent de mentionner que la culture et des artistes de grand talent comme Oscar Peterson font partie du succès de cette relation et son héritage est plus grand que son œuvre musicale, a-t-elle renchéri.

La vice-première ministre voit à travers la pièce de monnaie à l'effigie d’Oscar Peterson, une continuité du voyage de l'œuvre musicale de l’artiste.

Il a aussi été le premier Canadien à remporter en 2000 le prix de musique de l'UNESCO.

Comme la musique d'Oscar Peterson a voyagé pendant des décennies, elle va continuer de voyager pendant encore longtemps [parce que] je sais que cette pièce va voyager dans les poches et les mains des Canadiennes et Canadiens partout à travers le monde.
Une citation de Chrystia Freeland, vice-première ministre du Canada
Freddy Mata

À la une