1. Accueil
  2. Économie
  3. Énergie

Le recours à la climatisation a grimpé de 50 % en Colombie-Britannique

Un chien boit de l'eau d'une bouteille que quelqu'un tient dans sa main.

De nombreux propriétaires laissent leurs climatiseurs allumés toute la journée pour que leurs animaux domestiques n'aient pas trop chaud.

Photo : iStock

Dominique Levesque est journaliste en Colombie-Britannique.
Dominique Lévesque

BC Hydro dit avoir constaté une hausse de 50 % de l'utilisation des climatiseurs en Colombie-Britannique au cours de la dernière décennie, soit une consommation coûteuse et dommageable pour l’environnement.

De plus, selon la société d'État, le nombre de consommateurs qui utilisent de l'air conditionné est passé de 25 % à près de 40 % en 10 ans.

BC Hydro précise qu'une climatisation centrale fonctionnant 9 heures par jour peut faire augmenter la facture de 300 $ les mois d’été.

Le meilleur ami de l’homme

Environnement Canada prévoit que le nombre annuel de jours de chaleur accablante devrait plus que doubler au pays dans les 30 prochaines années.

Par ailleurs, BC Hydro croit qu’une des raisons de la hausse de recours aux climatiseurs est la présence d'animaux domestiques. La société d'État affirme que 75 % des personnes ayant des animaux domestiques qui ont la climatisation à la maison la laissent fonctionner toute la journée.

La société d'État ajoute que les deux tiers d'entre eux ne se préoccupent pas de la répercussion que cela peut avoir leur facture énergétique.

Finalement, selon BC Hydro, les thermopompes, qui refroidissent l'air ambiant en été et fournissent de la chaleur en hiver, sont une bonne solution de rechange, car elles respectent davantage l'environnement.

Dominique Levesque est journaliste en Colombie-Britannique.
Dominique Lévesque

À la une