1. Accueil
  2. Économie
  3. Industrie des pêches

Ottawa interdit la pêche commerciale à la morue dans le nord du golfe du Saint-Laurent

30 ans après le moratoire de 1992 sur la pêche à la morue, qui a mené à l’effondrement de l'économie de Terre-Neuve, le fédéral annonce de nouvelles restrictions.

Cod fishes floating in aquarium, Alesund, Norway.

Selon le ministère des Pêches et des Océans, les stocks de morue dans le nord du golfe sont « profondément dans la zone critique ».

Photo : getty images/istockphoto / Vlada_Z

RCI

Ottawa ferme la pêche commerciale à la morue dans le nord du golfe du Saint-Laurent. Cette décision sera réévaluée dans un an, a laissé savoir Pêches et Océans Canada. La pêche récréative n'est pas concernée par cette mesure.

La ministre des Pêches et des Océans, Joyce Murray, a annoncé ce moratoire d'un an afin de donner aux jeunes poissons le temps d’atteindre la maturité.

Je comprends à quel point la pêche à la morue est importante pour les gens de la région du golfe. Ce sera une déception pour de nombreux pêcheurs et leurs collectivités.
Une citation de Joyce Murray, ministre des Pêches et des Océans du Canada

Joyce Murray a affirmé que les stocks de morue dans le nord du golfe sont profondément dans la zone critique et que ce moratoire donnera le temps aux stocks de se rétablir.

Des morues nagent dans la mer.

Pêches et Océans Canada a affirmé que les phoques gris en tant que prédateurs sont probablement un facteur du déclin des stocks de morue.

Photo : Gracieuseté

Je sais que la plupart des Terre-Neuviens et des Labradoriens veulent que ce stock se rétablisse, afin qu’il puisse être pêché à l’avenir et pour leurs enfants , a-t-elle exprimé.

Une décision critiquée

Dans un communiqué, le syndicat Fish, Food and Allied Workers Union a critiqué la décision.

La décision de la ministre Murray nuit encore davantage à cette région en difficulté tout en continuant de laisser le vrai problème - la surpopulation de phoques - prendre de plus en plus d’ampleur.
Une citation de Keith Sullivan, président du syndicat Fish, Food and Allied Workers Union

Joyce Murray admet que les phoques gris sont probablement un facteur du déclin des stocks de morue.

Quand il y a ce genre de pression et que nous n’avons pas le contrôle sur elle, il reste encore l’option que nous devons prendre des mesures pour donner aux stocks une chance de se reconstruire , dit la ministre des Pêches et des Océans.

Joyce Murray s’est engagée à travailler pour mieux comprendre l’impact des phoques sur les stocks de poisson et à trouver des moyens de développer l’industrie de la chasse au phoque à Terre-Neuve-et-Labrador.

Près de la limite

Selon Pêches et des Océans, le stock de morue dans le nord du golfe du Saint-Laurent est à 10 % de sa limite et est le plus préoccupant de tous les stocks de morue du Canada atlantique.

Selon le ministère, le total autorisé des captures pour cette zone en 2021 était de 1000 tonnes, dont environ 510 tonnes étaient disponibles pour la pêche commerciale dirigée.

La pêche récréative se poursuivra

Le fédéral précise que la pêche récréative se poursuivra avec des limites de prises quotidiennes et que la pêche à des fins alimentaires, sociales et rituelles se poursuivra également.

Des morues

Des pêcheurs disent capturer des morues de petite taille cette année au sud du Labrador.

Photo : CBC

La pêche sentinelle, où les pêcheurs recueillent des données sur les stocks pendant la pêche, continuera également de fournir des mises à jour sur la santé des stocks.

Le syndicaliste Keith Sullivan a également critiqué la décision de permettre la poursuite de la pêche récréative.

Les décisions prises cette année par le ministre au sujet de la crevette, du maquereau et maintenant de la morue du golfe montrent que le gouvernement fédéral n’est pas déterminé à assurer la durabilité de notre province , a-t-il réagi.

Selon le ministère, le moratoire commercial d’un an sera réévalué en 2023, en tenant compte des facteurs économiques, des points de vue des intervenants et des meilleures données scientifiques disponibles .

La ministre Joyce Murray dit que le stock sera évalué avant qu’une décision soit prise.

À la une