1. Accueil
  2. Environnement
  3. Changements climatiques

Un adolescent crée une application d’information sur les changements climatiques

Punya Syon Pandey, 15 ans, d'Espanola a conçu sa première application.

Punya Syon Pandey, 15 ans, d'Espanola a conçu sa première application.

Photo : Gracieuseté de Punya Syon Pandey

RCI

Un adolescent d'Espanola, dans le Nord de l’Ontario, a conçu sa première application, qui aide les utilisateurs à mieux comprendre les impacts des changements climatiques.

Punya Syon Pandey, 15 ans, a appris la programmation à l'âge de 7 ans et a commencé par concevoir des sites Web. Sa mère est ingénieur en informatique et l'a aidé en cours de route.

Le jeune homme s'est ensuite découvert un nouvel intérêt : l'environnementalisme.

J'ai reçu un signal d'alarme en lisant un article dans lequel on disait que nous n'avions que 11 ou 12 ans avant de pouvoir réellement faire quelque chose pour améliorer la situation des changements climatiques, dit-il.

Il a décidé de combiner ses deux intérêts et a créé l'application Versa Terra pour les plateformes Android et iOS.

Elle permet notamment à un utilisateur d'estimer son empreinte carbone personnelle et de la comparer aux moyennes de différents pays.

Et il y a une section où vous pouvez en apprendre davantage sur les effets des changements climatiques, explique Syon Pandey.

Une application permettant de mesurer l'empreinte écologique d'une personne.

L'application Versa Terra a été conçue pour fonctionner sur les plateformes Android et iOS.

Photo : CBC/Jonathan Migneault

Dans son dernier rapport, publié en avril, (nouvelle fenêtre) le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a indiqué que limiter la hausse des températures au-delà de 1,5 degré d’ici 2050 nécessite des actions dès maintenant, sans quoi l'objectif sera inatteignable.

Nous sommes à la croisée des chemins. Les décisions prises aujourd’hui peuvent nous assurer un avenir viable. Nous avons les outils et le savoir-faire pour limiter le réchauffement climatique, a affirmé le président du GIEC, Hoesung Lee.

Le document de plusieurs centaines de pages répertorie un inventaire de solutions adaptées et de voies que peuvent emprunter les gouvernements pour mettre en place des actions concrètes à portée de main.

Pour sa part, Syon Pandey espère que son application sonnera l’alarme, au même titre que l'article qu'il a lu au sujet de la petite fenêtre qui reste pour agir sur le changement climatique.

Ce n'est pas seulement le pétrole qui affecte le climat, souligne-t-il.

Ce sont aussi les actions individuelles: qu’il s’agisse d'opter pour un certain type de nourriture ou passer à différents types de carburants.

Avec les informations de CBC

À la une