1. Accueil
  2. Politique
  3. Politique provinciale

Québec bonifie l’aide au loyer

Affiche « à louer » sur un balcon.

L'allocation-logement pourra atteindre 170 $ par mois, soit une hausse de 70 %.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

RCI

Le gouvernement du Québec annonce la bonification de ses programmes d'aide au loyer à la veille du « grand ballet de déménagements » du 1er juillet.

L'allocation-logement, qui avait déjà fait l’objet d’une augmentation l'automne dernier, passera de 80 $ pour atteindre 170 $ par mois, soit une hausse de 70 %, selon la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest.

Quelque 134 000 ménages seront admissibles à cette aide financière pour payer leur loyer en 2022-2023.

Le Programme de supplément au loyer, qui permet à un ménage admissible de vivre dans un logement avec seulement 25 % de ses revenus, sera également rehaussé.

Le coût d'admissibilité des logements de ce programme est donc porté à 150 % du loyer médian.

Grâce à ces modifications, plus de logements seront disponibles et cela permettra de soutenir encore plus rapidement les Québécois dans le besoin.
Une citation de Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

Cette annonce s'ajoute au Plan d'action de près de 78 millions de dollars annoncé le 19 mai (nouvelle fenêtre) par la ministre. La majeure partie de cette enveloppe est prévue pour l'opération 1er juillet.

En avril dernier, Andrée Laforest avait reconnu l’existence d’une crise du logement (nouvelle fenêtre) dans certaines régions de la province. Pas moins de 14 villes québécoises affichaient un taux d'inoccupation des logements inférieur à 1 %.

À la une