1. Accueil
  2. Arts
  3. Arts visuels

Le musée de l’histoire chinoise de Lytton renaîtra de ses cendres, mais il faudra du temps

Photo du Musée d'histoire de la Chine de Lytton avant l'incendie en 2021.

Le musée d’histoire de la Chine de Lytton, en Colombie-Britannique, avait reçu en 2021 le prix Wallace B. et Madeline Chung décerné par la Chinese Canadian Historical Society of B.C. pour ses archives de la communauté sino-canadienne.

Photo : Lytton Chinese History Museum/Facebook

Richard Thériault

Un an après sa destruction dans l’incendie qui a rasé la ville (nouvelle fenêtre), le musée de l'histoire chinoise de Lytton prépare tranquillement sa reconstruction. Beaucoup de travail a été fait depuis le 30 juin 2021, mais le site devra d’abord être décontaminé avant que le musée s’y installe de nouveau.

Jusqu’à présent, près de 300 objets et fragments ont été retrouvés et récupérés dans les décombres de l’incendie qui a détruit 90 % du village britanno-colombien l’an dernier.

Le petit musée privé mettait en lumière l’histoire de la communauté chinoise dans l’intérieur de la province. Une histoire méconnue et que le public associe souvent uniquement à la construction du chemin de fer canadien.

Lorna Fandrich devant le musée.

La cofondatrice du musée, Lorna Fandrich.

Photo : Gracieuseté de Lorna Fandrich

Propriétaire et directrice du Lytton Chinese History Museum, Lorna Fandrich tient à reconstruire l’établissement.

« J'ai décidé de reconstruire presque immédiatement après l'incendie principalement pour deux raisons : l'histoire de la communauté chinoise dans la province doit être racontée et je souhaitais que le musée soit une des entreprises de retour à Lytton. »

Une dame en combinaison protectrice blanche pointe du doigt des objets brûlés dans un trou.

Lorna Fandrich inspecte le site du musée avant le début des fouilles par l'équipe de BC Heritage Emergency Recovery Network en octobre 2021.

Photo : Image fournie par BC HERN

Lorna Fandrich pilotait le projet de musée depuis les années 80. Elle avait appris à cette époque que le terrain qu'elle venait d'acheter avec son mari avait abrité de 1880 à 1928 une maison de chambres et de dévotion pour la communauté chinoise de la région.

Une dame en combinaison protectrice est agenouilée devant des morceaux de poteries.

Une membre de l'équipe de BC Heritage Emergency Response Network inspecte des fragments de céramiques dans les décombres du musée de l'histoire chinoise de Lytton.

Photo : Image fournie par BC HERN

Le site a obtenu en février 2016 le statut de lieu du patrimoine accordé par Heritage BC. Le musée de l'histoire chinoise de Lytton a quant à lui vu le jour en 2017.

Aucune date de réouverture du musée n'a été annoncée. Lorna Fandrich ne croit pas que l’établissement puisse rouvrir ses portes avant l'été 2023.

Le site n'a pas encore été nettoyé, les fragments d'objets retrouvés dans les décombres devront être restaurés ou revalorisés et les photographies perdues dans l'incendie devront être réimprimées, entre autres.

Richard Thériault

À la une