1. Accueil
  2. Insolite
  3. Activités sportives

Bientôt juillet, et la saison de ski se poursuit en Alberta

« C’est plus le trip de skier en été. Même s’il n’y a pas beaucoup de pistes, on aime ça et on est content. »

Un homme sans chandail avec des lunettes de ski sur la tête. Une femme est en arrière-plan.

Un skieur sans chandail monte à bord du télésiège.

Photo : Radio-Canada

Stéphanie Rousseau

Même si la saison de ski est officiellement terminée, la station de Sunshine Village dans le parc national Banff a ouvert quelques pistes mardi et planifie de rester ouverte jusqu’au 3 juillet, au grand bonheur des skieurs et planchistes.

Hugo Roy-Savaria a profité d’un avant-midi de congé pour dévaler quelques pentes.

Peu importe les conditions, skier à la fin juin, ça n'arrive qu'une fois dans une vie. Quand j’ai su que la montagne était ouverte, j’ai dis on y va, on va faire quelques descentes, on va voir de quoi ça l’air, dit-il.

Deux hommes assis dans des chaises. Ils sont en shorts et portent des bottes de ski.

Les skieurs pouvaient se reposer sur des chaises.

Photo : Radio-Canada

Ce n’est pas super vite, il y a juste deux pistes, mais c’est super le fun, ajoute-t-il.

La station n'a ouvert qu’un seul téléphérique et deux pistes, dont une comprend un parc à neige. La dernière fois que Sunshine Village a ouvert des pistes l’été remonte à 1991, quand la station avait ouvert lors de la fête du Canada.

Un grand-père et son petit-fils avec leur équipement de ski sur l'épaule.

Eric Marshall et son petit-fils AJ Dempster sont venus de Lethbridge pour skier.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rousseau

Eric Marshall est un des rares à avoir skié à Sunshine il y a 31 ans et de nouveau cette fois-ci.

Je dois être un des seuls ici qui a skié en 1991, quand ils ont ouvert pour un jour lors de la fête du Canada. Je me vante de cela à mon petit-fils de 18 ans depuis des années. Il adore skier et il a entendu hier que ça ouvrait donc il m’a appelé cette nuit pour me convaincre de l'emmener. Je ne pouvais pas lui dire non, alors on a conduit de Lethbridge ce matin, lance-t-il.

Des skieurs et planchistes attendent de prendre une remontée en télésiège. On voit du gazon.

Un seul télésiège est ouvert, mais les skieurs étaient tout de même au rendez-vous.

Photo : Radio-Canada

Les trois Québécois Jacob Bourassa, Sandrine Laplante et Elliot Simard ont passé la saison à skier ensemble. Quand ils ont appris qu’ils pouvaient revenir skier en été, ils ont sauté sur l’occasion.

Trois jeunes portant des lunettes de ski sur la tête.

Les skieurs devraient pouvoir profiter des pistes pendant la longue fin de semaine.

Photo : Radio-Canada

C’est vraiment le fun de skier en été. On n’a jamais pu faire ça au Québec, c’est vraiment cool. Il n’y a pas beaucoup de pistes, ça ne glisse pas beaucoup, mais on est quand même vraiment content, dit Jacob Bourassa.

Un homme est torse nu avec une tuque sur la tête. Il a un tatouage sur le bras.

Certains skieurs avaient troqué le costume de ski pour des vêtements plus légers.

Photo : Radio-Canada

Comme beaucoup de skieurs, il avait troqué le costume de ski pour des shorts et un chandail. Certaines filles portaient des maillots de bain et des garçons skiaient torse nu.

C’est plus le trip de skier en été, même s’il n’y a pas beaucoup de pistes, on aime ça et on est content.
Une citation de Sandrine Laplante, skieuse

Même si la pluie a gâché une partie de l’après-midi mardi, la plupart des skieurs étaient ravis d’avoir pu profiter des pistes une dernière fois.

L’ambiance est vraiment bonne. Tout le monde est juste content d’être là, même si ce n’est peut-être pas le meilleur ski au monde, mais l’ambiance est trop le fun, dit Elliot Simard.

Le vice-président ventes et marketing pour Sunshine Village, Donald Beaulieu, se souvient de la dernière fois où la station a ouvert le 1er juillet.

La dernière fois que c’est arrivé, je travaillais déjà ici et c’était en 1991. J’étais en bas de la montagne et je mettais de l’antimoustique sur les jambes des skieurs, parce qu’on avait des moustiques en bas et de la neige en haut, dit-il.

Des visiteurs attablés à des tables de pique-nique. On voit un chalet un deux hôtels en arrière-plan.

Les gens profitent de la montagne après quelques pistes.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rousseau

Il dit que le domaine a pu renouer avec l’expérience cette année en raison des niveaux impressionnants de neige cette saison.

Cette année, on a eu 900 centimètres de neige naturelle avec trois mètres de base. On a ouvert le 24 juin pour la randonnée, mais on a encore tellement de neige qu’on a seulement 10 % de nos pistes de randonnée qui sont ouvertes donc on a dit, on va ouvrir le télésiège Strawberry avec trois pistes et à date le monde aime bien ça!

La montagne s’attend à un fort achalandage pour la fête du Canada.

On s’attend à beaucoup de monde pour le 1er juillet. Le télésiège va être occupé, mais je pense que beaucoup vont venir pour quelques remontées, se poser, boire une bière et profiter de la montagne, dit-il.

Stéphanie Rousseau

À la une