1. Accueil
  2. Politique
  3. Défense nationale

OTAN et NORAD : Ottawa est sur une « trajectoire ascendante », selon Anita Anand

Anita Anand, devant un lutrin, près du logo du Pentagone et d'un drapeau canadien.

La ministre canadienne de la Défense (ici à Washington) assure que le plan canadien sera développé « en collaboration » avec le Pentagone.

Photo : La Presse canadienne / AP/Manuel Balce Ceneta

La Presse canadienne

La ministre de la Défense affirme qu'Ottawa est sur une « trajectoire ascendante » lorsqu'il s'agit d'atteindre les objectifs de dépenses militaires de l'OTAN et de moderniser le NORAD.

Mais Anita Anand ne fournit toujours pas de calendrier – et des experts du secteur de la défense affirment que le Canada risque de laisser les États-Unis tirer parti de ce qu'ils qualifient d'opportunité jamais vue depuis une génération.

Mme Anand a participé mercredi à une conférence virtuelle organisée par la Chambre de commerce du Canada, comprenant entre autres une séance de questions-réponses avec le président de l'organisme, Perrin Beatty.

La ministre a refusé de confirmer si le Canada atteindra l'objectif de dépenses militaires de l'OTAN de 2 % du PIB, convenu par tous les membres en 2014, et à quel moment il pourrait le faire.

Mme Anand a aussi indiqué qu'elle travaillait actuellement sur la rédaction du « chapitre non écrit » de la Politique de défense du Canada : la section qui vise à moderniser le système de défense continental désuet qu'il partage avec les États-Unis – le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD).

La ministre assure que le Canada a l'intention de travailler en étroite collaboration avec les entreprises canadiennes de défense afin d'élaborer un plan solide, en collaboration avec le Pentagone.

À la une