1. Accueil
  2. Arts
  3. Musique

Charlotte Cardin, reine des prix Juno, remporte le prix de l’album de l’année

Charlotte Cardin, trophée en main, parle au micro sur scène.

Charlotte Cardin a remporté quatre trophées aux prix Juno, dont celui de l'album de l'année, dimanche.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

RCI

Charlotte Cardin a poursuivi sa conquête des prix Juno dimanche soir en gagnant le prix de l'album de l’année pour Phoenix. Le chanteur Shawn Mendes a aussi remporté deux trophées lors de la cérémonie reine du 51e grand rendez-vous de la musique canadienne, à Toronto.

La chanteuse québécoise, qui partait favorite des prix Juno avec six nominations, avait déjà décroché trois des quatre trophées (nouvelle fenêtre) pour lesquels elle était nommée samedi, moment où la majorité des prix Juno ont été remis.

Elle a remporté les honneurs dans la catégorie de l’artiste de l’année, de l’album pop de l’année et du simple de l’année (Meaningless).

Charlotte Cardin termine donc la course avec quatre prix Juno à son actif, ce qui en fait l'artiste la plus récompensée du 51e gala des prix Juno.

C'est une montagne d'émotions. Je me sens très reconnaissante envers mon public et envers les Juno, a-t-elle réagi en entrevue à Radio-Canada, dimanche soir. Tout ce week-end a été merveilleux et j'arrive à peine à trouver les mots pour exprimer cette joie et cette fierté que je ressens.

Le chanteur Shawn Mendes a pour sa part gagné le cœur des téléspectateurs et téléspectatrices et a remporté le prix Juno TikTok, décidé par un vote du public, dimanche. Il a également reçu un prix honorifique pour sa carrière à l’international.

Shawn Mendes, en complet, micro à la main.

Shawn Mendes a été honoré pour sa carrière à l'international dimanche aux prix Juno.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Haviah Mighty, première femme à remporter le prix de l'album rap de l'année

Un plafond de verre a été brisé dimanche soir : la rappeuse torontoise Haviah Mighty a été couronnée pour son album Stock Exchange dans la catégorie de l’album rap de l’année. Il s'agit de la première femme à remporter ce prix.

Peu après, Arkells, un groupe rock originaire de Hamilton, en Ontario, a mis la main sur le trophée du groupe de l'année. La chanteuse pop Jessia a pour sa part été sacrée révélation de l’année.

Les prix Juno ont aussi été l'occasion de rendre hommage à la carrière de Deborah Cox, qui a été intronisée au Panthéon de la musique canadienne.

La rappeuse Haviah Mighty a pris d'assaut la scène le temps d'une prestation aux prix Juno dimanche.

La rappeuse Haviah Mighty a pris d'assaut la scène le temps d'une prestation aux prix Juno dimanche.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Un premier spectacle à l'extérieur pour les prix Juno

Pour la première fois cette année, la grande cérémonie des prix Juno a été présentée en plein air, sur la scène Budweiser, à Toronto.

Elle a été animée par l'acteur Simu Liu (Kim’s Convenience, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux), qui a multiplié les blagues, mais aussi profité de l'événement pour faire quelques commentaires politiques.

Le Canada est un endroit où le gouvernement est aussi notre trafiquant de drogue; et nous sommes fans de planche à neige, pas de waterboarding [simulation de noyade]; et [ici,] une femme a toujours le droit de choisir, a-t-il déclaré, décochant quelques flèches envers les États-Unis.

La soirée a été ponctuée de prestations musicales, dont celle d'Arcade Fire avec Unconditional I (Lookout Kid). La chanteuse pop punk Avril Lavigne a aussi régalé le public avec ses mythiques Girlfriend et Sk8ter Boi.

Avril Lavigne sur scène, vêtue d'une robe noire, montrant la foule du doigt.

Avril Lavigne a chanté ses plus grands succès lors de son spectacle aux prix Juno.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Charlotte Cardin, qui a interprété son simple Meaningless, s'est réjouie de pouvoir faire rayonner sa musique aux prix Juno.

C'est cool d'avoir une plateforme comme ça, qui est à travers tout le Canada, sur laquelle je peux faire ma musique, a-t-elle dit en entrevue avec Radio-Canada peu avant la cérémonie.

Avec les informations de Isabelle Ménard, Yasmine Mehdi et La Presse canadienne.

À la une