1. Accueil
  2. Politique
  3. Immigration

Ottawa annonce plus de 14 M$ pour l’intégration des immigrants dans les Prairies

La secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marie-France Lalonde, en conférence de presse le 12 mai 2022.

La secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marie-France Lalonde, en conférence de presse le 12 mai 2022.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

RCI

Le gouvernement fédéral du Canada investit plus de 14 millions de dollars pour aider les nouveaux arrivants à s'établir dans les Prairies. De ce montant, 10 M$ seront octroyés à 11 collectivités et organismes, dont l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF).

L’organisme fransaskois espère ainsi améliorer l'évaluation des besoins des immigrants qui souhaitent s’installer en Saskatchewan.

Le directeur général de l'Assemblée communautaire fransaskoise, Ronald Labrecque, se réjouit de ce financement qui permettra de mieux accompagner les nouveaux arrivants qui ont eu un parcours difficile avant d'arriver au Canada.

N’importe quelle annonce de financement qui peut aider est toujours la bienvenue.
Une citation de Ronald Labrecque, directeur général de l’Assemblée communautaire fransaskoise.

Il précise que certains immigrants ont des besoins importants et qu’il est nécessaire de les soutenir pour qu’ils s’intègrent plus facilement à la communauté.

On a des enfants qui arrivent, qui ont dix ans, qui n’ont jamais été à l’école, mais qui vont devoir s’intégrer aux jeunes de leur groupe d’âge à l’école. C’est un énorme apprentissage à faire avec ces gens-là , ajoute M. Labrecque.

Les montants exacts, qui seront envoyés aux collectivités, ne sont pas encore dévoilés.

Ottawa espère que l’appui financier aidera les nouveaux arrivants plus vulnérables à avoir le soutien nécessaire pour l’intégration à leur communauté.

Par ailleurs, l’Assemblée communautaire fransaskoise a réitéré sa demande au fédéral de mettre en place une politique d’immigration pour les francophones en milieu minoritaire.

Dans sa démarche le gouvernement fédéral dit s'appuyer notamment sur le projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles, selon la secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Marie-France Lalonde

À la une