1. Accueil
  2. Société
  3. Autochtones

Un nouveau distributeur automatique de livres pour les jeunes Autochtones

Heather Farquharson et Brian Warren devant le distributeur automatique.

Heather Farquharson, de FirstBook Canada, et Brian Warren, de Start2Finish, sont heureux de pouvoir faciliter l'accès aux nouveaux livres pour les jeunes Autochtones.

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Trickey

Anne-Marie Trickey

Les jeunes Autochtones à Toronto peuvent maintenant profiter d’une sélection de nouveaux livres gratuits, grâce à un nouveau distributeur automatique au Centre autochtone du quartier Mount Dennis.

C’est Luka, un jeune de 4 ans, qui a choisi le tout premier livre du distributeur automatique de livres.

J’adore mon livre! s'exclame-t-il, avec sa mère à côté de lui.

Julianna Meawasige et Luka sourient devant le distributeur automatique.

Julianna Meawasige et son fils Luka

Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Trickey

Sa mère, Julianna Meawasige, est la superviseure du Centre. Selon elle, cette initiative est réellement importante pour que son fils, et tous les enfants du Centre, puissent se reconnaître dans leurs livres.

Il y a plusieurs livres d’auteurs et d’illustrateurs autochtones dans cette machine à livres. Ça permet donc aux enfants d’apprendre nos histoires et qui nous sommes en tant que communauté, explique-t-elle.

Quand j’étais jeune, je n’avais pas cette représentativité. Maintenant qu’on donne ces livres à nos enfants, ça va leur permettre de grandir en étant plus forts.
Une citation de Julianna Meawasige, superviseure du Centre autochtone du quartier Mount Dennis, à Toronto

Le distributeur automatique orange se situe dans l’agora du Centre. Tous les mois, chaque enfant recevra un jeton qu’il pourra insérer dans la machine pour choisir un nouveau livre de son choix, et ce, gratuitement.

Ce projet pilote est une initiative des organismes Start2Finish et FirstBook Canada.

Selon le directeur de Start2Finish, Brian Warren, il y a déjà une machine à livres installée à Ottawa en plus de celle à Toronto. D’autres sont prévues pour cette année à London, en Ontario, ainsi qu’à Calgary, en Alberta, et à Saskatoon, en Saskatchewan.

Et M. Warren indique que ce n’est que le début.

Ce projet, c’est un engagement sur trois ans, mais nous voulons nous assurer que ça continue par la suite. Nous espérons pouvoir dévoiler des machines à livres dans l’est du pays ainsi qu’aux Territoires du Nord-Ouest, dit-il.

FirstBook Canada compte fournir environ 8000 nouveaux livres cette année pour les machines distributrices au pays, qui seront toutes au sein de communautés autochtones.

Donner la chance aux jeunes Autochtones de choisir un livre physiquement grâce à cette machine distributrice, c’est vraiment incroyable.
Une citation de Heather Farquharson, directrice de FirstBook Canada

La directrice Heather Farquharson explique que son organisme a travaillé de concert avec le Centre pour décider quels livres inclure dans le distributeur. Elle évoque également l’importance que les enfants puissent choisir eux-mêmes le livre qu’ils veulent.

L’idée d’une machine distributrice de livres, ça permet aux jeunes de réellement choisir pour eux-mêmes et ça leur donne un certain pouvoir. En plus, c’est amusant! lance-t-elle.

Mme Farquharson ajoute qu'il est important que les livres soient nouveaux et que les enfants puissent les garder.

Parfois, on donne un nouveau livre à un enfant et il nous demande s’il doit nous le redonner, dit-elle. Un de mes moments préférés, c’est de pouvoir lui dire que non - c’est à lui et il peut le garder.

Anne-Marie Trickey

À la une