1. Accueil
  2. Art de vivre
  3. Amériques

[Reportage] À Chicxulub, une météorite de plaisir et de bonne cuisine

Il y a 65 millions d'années, une puissante météorite est tombée sur ce lieu précis du Yucatán, au Mexique. Sa force a provoqué l'extinction de tous les dinosaures de la planète. Aujourd’hui, en plein cœur du cratère de Chicxulub se trouve un restaurant détenu par un couple canado-mexicain. Ce lieu est plein d'énergie, « comme celle d’une météorite », selon ce qu’en disent David et Conchita.

Un homme et une femme souriants posent pour la photo devant une affiche avec une caricature représentant deux dinosaures sur lesquels tombe une météorite.

Le Canadien David Henry et la Mexicaine Conchita Díaz Mendoza ont ouvert les portes de leur restaurant il y a huit ans.

Photo : Radio Canada International (RCI) / Paloma Martínez Méndez

Paloma Martínez Méndez

« Nous sommes tous amis ici », dit avec le sourire María Concepción Díaz Mendoza, connue de tous sous le nom de Conchita. Cette Mexicaine et son mari canadien David Henry forment un couple dans la vie depuis plus de 20 ans. Mais depuis 8 ans, ils sont aussi un duo en affaires.

Leur entreprise, le Restaurant David's, est bien plus qu'une salle à manger, estime Conchita, responsable de l'offre gastronomique.

Nous sommes une communauté. Si les clients ont besoin d'aide, nous leur en donnons et ils nous en apportent. Je suis Mexicaine, ils sont Canadiens et nous sommes tous des amis.
Une citation de Conchita Díaz, propriétaire du restaurant David's
  • 1 de 6 : , Photo : 
  • 2 de 6 : , Photo : 
  • 3 de 6 : , Photo : 
  • 4 de 6 : , Photo : 
  • 5 de 6 : , Photo : 
  • 6 de 6 : , Photo : 

David raconte qu'avant de s'installer au Mexique, il a reçu un diagnostic peu encourageant de la part de ses médecins, qui lui ont recommandé d'aller se rétablir dans un endroit tranquille, avec un bon climat, de la bonne nourriture et de bonnes personnes. Un ami lui a suggéré d'aller à Chicxulub dans le Yucatán.

Je suis venu ici très malade. C'était difficile de parler, de lire, de marcher. J'avais contracté la dengue en Inde. Mais Conchita m'a sauvé avec ses soins attentifs, sa nourriture délicieuse et ses margaritas!
Une citation de David Henry, propriétaire du restaurant David's
Il indique avec son doigt un endroit précis sur la carte du cratère Chicxulub.

David Henry

Photo : RCI / Paloma Martínez Méndez

Le cratère formé par la météorite de Chicxulub a une profondeur de plus de 2,5 km et un diamètre de plus de 200 km. Il est reconnu pour être le plus grand et le mieux préservé de la planète.

Cette météorite a fait l'objet de plusieurs études, qui indiquent qu'il s'agit de l'empreinte de celle qui a provoqué l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années.

Au cœur du cratère se trouve aujourd'hui le restaurant de Conchita et de David.

Conchita vivait dans ce lieu unique quand David est arrivé. La Mexicaine exerçait sa profession de kinésithérapeute à l’époque. Elle l'a d'abord connu comme patient et c’est là que leur relation a commencé.

David et Conchita se sont unis et ont tenté de faire leur vie au Canada, mais l’appel du Mexique était plus fort. Le couple a finalement décidé de s’établir à Chicxulub, là où se trouve le reste de la famille de Conchita.

Les années ont passé et, à la suite de plusieurs discussions avec des amis, qui vantaient les talents culinaires de Conchita, l’idée du restaurant s'est concrétisée. Le couple s'est lancé dans l’aventure.

David, un ancien professeur d’anglais langue seconde, parle avec enthousiasme de ce projet qui est bien plus qu'un restaurant. Pour lui, c'est un mode de vie, une ode au bonheur et à la communauté.

La majorité des clients habitent la région et ils viennent à pied, raconte-t-il.

La plupart sont des Canadiens, mais nous recevons aussi des touristes américains, européens et mexicains du nord du pays, de la capitale mexicaine, de Puebla ou de Monterrey.
Une citation de David Henry, propriétaire du restaurant David's

Selon Conchita, ses clients choisissent son restaurant pour la qualité de sa nourriture, mais aussi pour l’ambiance.

Portrait d'André Clermont, très souriant

André Clermont, un Franco-Ontarien d'Ottawa, est le leader du groupe André and Friends, qui se présente deux fois par semaine au restaurant David's.

Photo : RCI / Paloma Martínez Méndez

Le Franco-Ontarien André Clermont en sait quelque chose. Deux fois par semaine, il monte sur scène avec ses partenaires Glenn et Allen pour interpréter des chansons.

C'est un plaisir de chanter pour moi, mais aussi parce que d'autres personnes aiment la musique. Nous chantons principalement des chansons connues en anglais, mais parfois aussi en espagnol et en français.
Une citation de André Clermont, membre du groupe André and Friends

Ce résident de la capitale canadienne vient depuis six ans dans la région pour des périodes allant de quatre à six mois, avec sa femme et parfois aussi avec son fils et sa fille ainsi que des amis.

Elle sourit.

Jimena, petite-fille de Conchita et de David

Photo : RCI / Paloma Martínez Méndez

Et puis, il y a Jimena, la petite-fille de Conchita et de David, qui est une autre personne essentielle à cette aventure en restauration et en musique. La jeune femme est la barmaid du restaurant, mais performer sur scène est tout naturel pour elle.

Jimena a commencé comme danseuse de jarana sur la scène improvisée du patio à 8 ans. Elle explique que cette danse typique du Yucatán est une sorte de danse à claquettes métisse, avec des origines andalouses et aragonaises.

Après le jarana, j'ai commencé à aider en tant que serveuse et maintenant au bar parce que j'aime ça et que ce n'est pas aussi compliqué que d'être serveuse.
Une citation de Jimena, barmaid au restaurant David's

Et parfois, Jimena chante avec les musiciens.

Il sourit devant un four en brique.

Natael Navarro Ciau, homme à tout faire et bras droit de David Henry et de Conchita Díaz dans le restaurant.

Photo : RCI / Paloma Martínez Méndez

Aux fourneaux, on retrouve Natael Navarro Ciau. Ce Maya est un homme aux mille talents. Depuis qu'il a rencontré David et Conchita il y a 18 ans, il a réalisé plusieurs projets pour le couple.

J'ai commencé à travailler avec eux en tant que maçon sur leur première maison. Et aujourd'hui, je fais un peu de tout au restaurant. De l'entretien des espaces (plomberie, jardinage et construction) à la cuisson de pizzas dans ce four que j'ai construit moi-même.
Une citation de Natael Navarro Ciau, chef au restaurant David's

Pendant les mois d'ouverture, il ne compte pas les heures passées au restaurant. Le Yucatèque dit être heureux de travailler avec Conchita et David puisqu’ils forment une bonne équipe et qu’il s’entend très bien avec eux.

C’est dans cette atmosphère de fête que les autres membres de l’équipe, tous mexicains, reçoivent les clients.

Ils sont tous deux très souriants.

Bill Yull et son petit-fils Alex Lewis, clients du restaurant David's

Photo : RCI / Paloma Martínez Méndez

Bill Yull, qui vit à Chicxulub pendant trois ou quatre mois chaque hiver depuis cinq ans, nous confie que, pour son petit-fils Alex Lewis, venir au restaurant de David et de Conchita constituait la première étape de son premier voyage au Mexique.

Bill, originaire de Montréal et résident d'Ottawa, pense que son jeune visiteur a besoin de voir des endroits comme celui-ci pour s’imprégner de l’ambiance de la région.

Les habitants du Yucatán sont merveilleux. Le peuple maya est extraordinaire. Il y a chez eux une ethnicité, une sincérité et une authenticité que je respecte beaucoup. Ils sont orientés vers la famille, travaillent dur et se soutiennent mutuellement. Ils accueillent à bras ouverts des personnes du Canada et du monde entier.
Une citation de Bill Yull, client

À la mi-avril, le restaurant a fermé ses portes pour la saison. Il rouvrira en octobre, lorsque les Canadiens fuyant le froid commenceront à revenir dans la région.

Montage des portraits de Conchita et de David Agrandir l’image (nouvelle fenêtre)

Pendant le printemps et l'été, Conchita et David se reposeront à leur maison de Chicxulub. À l'automne, leurs amis canadiens reviendront.

Photo : RCI / Paloma Martínez Méndez

Pour Conchita et David, après l'agitation de la cuisine, les margaritas et les amis pendant l'hiver, le temps est venu de se reposer pendant les intenses mois de chaleur d'été dans le Yucatán.

Le couple profitera de ce temps pour reprendre des forces tout en planifiant les menus et les surprises artistiques de la nouvelle saison.

Note : ce reportage est également disponible en espagnol

Ce reportage fait partie d’un dossier spécial  (nouvelle fenêtre)qui s'intéresse aux échanges canado-mexicains sur divers plans, dont l'éducation, la migration, les arts et l'économie.

À noter que tous les reportages de cette série sont également offerts en espagnol  (nouvelle fenêtre).

Paloma Martínez Méndez

À la une