1. Accueil
  2. Société
  3. Événements caritatifs

Une femme traverse le Canada par amour pour ses soeurs autochtones

Une robe rouge sur une croix à Kamloops, en Colombie-Britannique, à la suite de la découverte des tombes non marquées près de l'ancien pensionnat pour Autochtones.

La robe rouge est devenue un symbole du fléau des femmes et des filles autochtones disparues ou assassinées au Canada, que l'enquête ENFFADA qualifie de « génocide ».

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Dominique Levesque est journaliste en Colombie-Britannique.
Dominique Lévesque

Alors que beaucoup se préparent à célébrer la Saint-Valentin avec des fleurs et des chocolats, des familles et des amis de femmes autochtones disparues ou assassinées s'apprêtent à marcher et à tenir des cérémonies à la mémoire de ces dernières. Une femme va même traverser le Canada pour qu’elles ne soient jamais oubliées.

Krista Fox, âgée de 53 ans, entreprend un périple d’un bout à l’autre du Canada pour attirer l’attention sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

La mère d'Ashley Morin, une jeune femme autochtone disparue en 2018 (nouvelle fenêtre), l'accompagnera, ainsi que Lindsey, la soeur de Megan Gallagher, disparue à Saskatoon en septembre 2020.

Ashley Morin.

La Gendarmerie royale du Canada demande l'aide du public pour retrouver Ashley Morin, disparue depuis le 10 juillet 2018.

Photo : Fournie par la Gendarmerie royale du Canada

La femme originaire de North Battleford, en Saskatchewan, entreprend officiellement son voyage le 18 février à Victoria, sur l’île de Vancouver. Son périple, le Krista’s Kilometres for MMIW devrait durer 10 mois et se terminer à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Trois femmes en vêtements traditionnels autochtones et un homme se recueillent à l'extérieur.

Krista Fox (avec l'écharpe jaune) va traverser le Canada en souvenir des femmes autochtones disparues et assassinées.

Photo : Facebook/Krista's Kilometres for MMIW

Avant de se rendre à Victoria pour le départ officiel, Krista Fox a déjà visité plusieurs communautés britanno-colombiennes.

Elle s’est rendue à Prince George le 5 février, faisant ainsi les premiers pas de son périple sur la route des larmes (nouvelle fenêtre), où beaucoup de femmes autochtones ont disparu.

Krista Fox a également rencontré des membres des communautés de Smithers et de Terrace le dimanche 6 février.

Femmes autochtones disparues

Visages de femmes autochtones disparues ou assassinées au Canada.

Une enquête nationale sur le nombre disproportionné de femmes autochtones disparues et assassinées a été ouverte en septembre 2016.

Photo : CBC News

Le lundi 14 février, jour de la Saint-Valentin, Krista Fox joindra sa voix à celles de centaines d’autres qui seront entendues au cœur du quartier Downtown Eastside de Vancouver lors de la 31e Marche annuelle à la mémoire des femmes autochtones disparues et assassinées.

Des membres des familles de ces dernières viendront s'exprimer vers 10 h 30 avant de déambuler dans les rues du quartier. Un cercle de guérison aura ensuite lieu au parc Oppenheimer.

Il faut en faire davantage, disent des militantes

Evelyne Youngchief, une femme autochtone originaire de l'Alberta, mais qui habite en Colombie-Britannique depuis 29 ans, participera à la marche pour rendre hommage à ses soeurs disparues et demander plus de mesures.

Je suis l'organisatrice de la marche, mais aussi membre de la famille parce que j'étais l'amie de beaucoup de femmes qui sont décédées. Je pense encore beaucoup à elles.

Cela se passe encore aujourd'hui [la disparition de femmes autochtones]. Il y a toujours de plus en plus de noms ajoutés à la brochure [sur les femmes disparues] qui est distribuée au mois de mars. Est-ce qu'on fait quelque chose? Non, rien n'est fait!
Une citation de Evelyne Youngchief, organisatrice de la marche dans le quartier Downtown Eastside

Il faut que quelque chose soit fait pour lutter contre la violence faite aux femmes et le plus urgent, c'est d'avoir plus de places dans des refuges et de logements pour les femmes, parce qu'il n'y en a pas assez, déclare Evelyne Youngchief.

Deux femmes et deux hommes posent à l'extérieur.

Krista Fox (avec le chandail jaune) marchera à la mémoire d'Ashley Morin, disparue à North Battleford, en Saskatchewan, en 2018.

Photo : Facebook/Krista's Kilometres for MMIW

C'est pour toutes ces raisons et toutes les femmes disparues et assassinées que Krista Fox traversera le pays d'un océan à l'autre. Il est possible de suivre son périple sur sa page Facebook et son compte TikTok.

Dominique Levesque est journaliste en Colombie-Britannique.
Dominique Lévesque

À la une