1. Accueil
  2. Arts
  3. Photographie

Un hommage aux « héros de l’immigration » au Nouveau-Brunswick

Patrick Tetieu dans un couloir d'un foyer de soins.

Patrick Tetieu, préposé aux soins dans un foyer de soins à Bathurst, fait partie des travailleurs immigrants immortalisés dans l’oeuvre du photographe David Champagne.

Photo : Radio-Canada

RCI

L’exposition intitulée Héros de l’immigration, de David Champagne, propose un portrait émouvant de travailleurs immigrants francophones au Nouveau-Brunswick.

Présentée jusqu’au 8 février au Centre des arts et de la culture de Dieppe, l’exposition se déplacera un peu partout dans la province au cours des prochains mois.

Quatre photographies de travailleurs sur un mur.Agrandir l’image (nouvelle fenêtre)

L'exposition Héros de l'immigration, du photographe David Champagne, est présentée au Centre des arts et de la culture de Dieppe jusqu’au 8 février.

Photo : Radio-Canada

Patrick Tetieu, originaire du Cameroun, s’est installé il y a quelques années à Bathurst, où il travaille en tant que préposé aux soins. Il fait partie des nombreux migrants immortalisés dans l’œuvre du photographe David Champagne.

Ce sont des travailleurs qui sont loin des projecteurs et qui ont un rôle très important dans nos sociétés […] C’est encore important de rendre hommage à ces gens-là qui font souvent des jobs difficiles à des salaires plutôt moindres, explique David Champagne.

Des travailleurs essentiels

L’exposition met en valeur le travail essentiel de nouveaux migrants qui se sont rapidement retrouvés en première ligne de la lutte contre la pandémie. Ce sont des caissières, des préposés aux soins, des infirmiers, des parents, des amis qui ont choisi le Nouveau-Brunswick comme terre d’accueil.

Ces personnes-là ont continué à aller sur nos chemins, à aller dans les hôpitaux, à s’exposer pour que nous, on puisse recevoir les biens et les services, tout ce dont on a besoin pour continuer à vivre normalement, souligne la responsable des communications du Réseau en immigration francophone du Nouveau-Brunswick, Sara Azhari.

Des photographies de travailleurs sur un mur.Agrandir l’image (nouvelle fenêtre)

L'exposition Héros de l'immigration, du photographe David Champagne, sera présentée à plusieurs endroits au Nouveau-Brunswick au cours des prochains mois.

Photo : Radio-Canada

Pour Sara Azhari, qui a travaillé également sur l’exposition, il était primordial d’accompagner les photographies de témoignages afin d’expliquer la réalité des travailleurs.

Rapprocher le public de la réalité des travailleurs essentiels lors de cette crise, on a pensé que c’est difficile, mais je ne pense pas qu’on réalisait à quel point ce l’était et à quel point les obstacles étaient grands, dit-elle.

Selon Mme Azhari, l’exposition met en lumière l’apport de ces travailleurs et la mixité de la société néo-brunswickoise.

C’est vraiment des témoignages très touchants, c'est des photos qui capturent des expressions incroyables. Donc, c’était ça l’idée. C’est vraiment applaudir ce courage-là et rendre hommage à ces gens-là, ajoute-t-elle.

Un portrait d'une société en évolution

La directrice du Centre des arts et de la culture de Dieppe, Séverine Fox, estime que ce genre d’exposition reflète bien l’évolution de la société néo-brunswickoise.

Nos communautés changent. La population évolue. Elle se diversifie et on a à cœur effectivement de raconter l’histoire des nouveaux arrivants dont j’estime faire partie. [­­­…] C’est en travaillant ensemble dans notre diversité et en accueillant toute les formes de diversité qu’on arrivera à un monde meilleur et à une meilleure connaissance les uns des autres, affirme Mme Fox.

Comme Patrick Tetieu, plusieurs immigrants contribuent à l’avancement du Nouveau-Brunswick. Dans ce contexte, une image vaut 1000 mots.

D’après un reportage de Jérémie Tessier-Vigneault

À la une