1. Accueil
  2. Arts
  3. Cinéma

Dune en tête des films les plus vus au Québec en 2021

Le réalisateur donne des indications à des acteurs.

Denis Villeneuve lors du tournage de « Dune » en plein désert.

Photo : Warner Bros. / Chiabella James

RCI

Le film de Denis Villeneuve, Dune, décroche la première place du palmarès des films ayant généré le plus de recettes dans les cinémas québécois l’an dernier. Le guide de la famille parfaite, de Ricardo Trogi, est le premier représentant québécois de ce classement, dont les chiffres restent encore loin de ceux d'avant la pandémie. 

Selon les chiffres publiés jeudi par Cinéac, Dune a cumulé près de 5,5 millions de dollars de recettes en 2021. Il est suivi de Mourir peut attendre (No Time to Die), le dernier James Bond, avec 4,4 millions de dollars, et de Rapides et dangereux 9 : la saga (F9), avec près de 3,5 millions de dollars. 

Affichant des recettes de 2 millions de dollars, Le guide de la famille parfaite pointe à la neuvième place. 

Avec 925 000 $ de billets vendus, Maria Chapdelaine, réalisé par Sébastien Pilote, arrive en 20e position de ce classement dominé par les films américains à gros budget et au sein duquel seuls deux films québécois se sont donc frayé un chemin. 

Les 20 films ayant totalisé le plus de recettes dans les cinémas québécois en 2021

  1. Dune – 5 497 350 $ 
  2. Mourir peut attendre – 4 439 598 $ 
  3. Rapides et dangereux 9 : la saga – 3 480 841 $ 
  4. Spider-Man : sans retour (Spider-Man: No Way Home) – 2 870 690 $ 
  5. Black Widow – 2 711 380 $ 
  6. Shang-Chi et la légende des dix anneaux (Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings) – 2 655 539 $ 
  7. Croisière dans la jungle (Jungle Cruise) – 2 479 824 $ 
  8. Venom : ça va être un carnage (Venom: Let There Be Carnage) – 2 121 120 $ 
  9. Le guide de la famille parfaite – 2 079 147 $ 
  10. Éternels (Eternals) – 1 991 006 $ 
  11. L'homme libre (Free Guy) – 1 948 603 $ 
  12. La Pat' Patrouille : le film (Paw Patrol: The Movie) – 1 893 944 $ 
  13. Basket spatial : une nouvelle ère (Space Jam: A New Legacy) – 1 766 467 $ 14 
  14. L'escadron suicide : la mission (The Suicide Squad) – 1 497 552 $ 
  15. Le bébé boss : une affaire de famille (The Boss Baby: Family Business) – 1 479 295 $ 
  16. Cruella – 1 306 086 $ 
  17. SOS fantômes : l'au-delà (Ghostbusters: Afterlife) – 1 279 764 $ 
  18. La conjuration : sous l'emprise du diable (The Conjuring: The Devil Made Me Do) – 1 174 728 $ 
  19. Un coin tranquille 2e partie (A Quiet Place Part II) – 970 142 $
  20. Maria Chapdelaine – 924 864 $

L’arracheuse de temps, 3e du palmarès québécois

Le guide de la famille parfaite et Maria Chapdelaine occupent logiquement la tête du classement des films québécois. L’arracheuse de temps, de Francis Leclerc, complète le podium. 

Les 10 films ayant totalisé le plus de recettes dans les cinémas en 2021

  1. Le guide de la famille parfaite – 2 079 147 
  2. Maria Chapdelaine – 924 864 $ 
  3. L'arracheuse de temps – 894 308 $
  4. Sam – 666 115 $ 
  5. Le club Vinland – 596 294 $ 
  6. Aline Maison – 574 392 $ 
  7. Souterrain – 474 505 $ 
  8. Maria – 435 493 $ 
  9. Félix et le trésor de Morgäa – 297 103 $ 
  10. Les oiseaux ivres – 282 255 $

La part de marché des films québécois en hausse

En tout, les cinémas québécois ont enregistré 72,2 millions de dollars de recettes en 2021, contre 45,1 millions l’année précédente. 

Ces chiffres restent faibles si on les compare aux 176,7 millions de dollars qui avaient été amassés aux guichets des cinémas québécois en 2019 (nouvelle fenêtre).

Rappelons que les cinémas sont fermés depuis le 20 décembre et qu’ils avaient également gardé leurs portes closes du 15 janvier au 26 février 2021 en raison de la pandémie.  

Sur l’ensemble de l’année, la part de marché du cinéma québécois s’est élevée à 12,4 %, contre 71,7 % pour le cinéma américain. 

C’est mieux que les taux de 11,7 % et 11,2 % respectivement atteints en 2020 et 2017. Et ce chiffre de 12,4  % s’approche du 12,8 % enregistré en 2009. 

En 2021, plus de films américains et de gros blockbusters ont pris l’affiche, et malgré tout, le cinéma québécois a vu sa part de marché augmenter. La compétition était forte avec les Dune, No Time to Die et F9, et les salles ont quand même fait une belle place au cinéma québécois, s’est réjouie, par communiqué, Ariane Giroux-Dallaire, vice-présidente de MK2 | MILE END et représentante du comité de relance du cinéma au Québec. 

Ce comité regroupe des propriétaires de salles de cinéma ainsi que des entreprises de production et de distribution de films au Québec.

Chaque semaine, Cinéac compile les montants des ventes de billets dans les cinémas du Québec. 

À la une